Accueil / Actualités / Gaza: plusieurs missiles tirés par l’armée israélienne
Crédit photo: Saphir News

Gaza: plusieurs missiles tirés par l’armée israélienne

Tôt ce mercredi 27 mai, l’armée de l’air israélienne a bombardée plusieurs sites à Gaza. Des raids aériens effectués par des F-16, qui ont largué des missiles notamment sur Rafah et Khan Younis, dans la partie sud de Gaza.

Des bâtiments détruits ainsi que des terres agricoles

En tout, c’est une vingtaine de missiles qui ont frappé Gaza. Plusieurs habitations ont été détruites, ainsi que des champs cultivés. Pour l’heure aucun blessés n’est à déplorer. Néanmoins, il s’agit d’une nouvelle et grave violation des accords de cessez-le-feu.

Gaza est encore en pleine reconstruction après les attaques de 2014, et de nouveau des raids d’avions de combats viennent détruire les résidences. Plusieurs Palestiniens se retrouvent sans domicile après les frappes de ce matin.

Gaza est devenu un terrain de jeu grandeur nature pour des politiciens n’ayant strictement aucun intérêt pour la vie humaine. En effet, depuis les élections remportées par Benjamin Netanyahu et la coalition signée au début du mois, le premier ministre veut absolument rassurer l’aile droite du Likoud.

De plus, et après ses dernières déclarations, dans lesquelles il indique être favorable à une solution à deux Etats, il s’est attiré les foudres de ses proches collaborateurs.

Enfin, le nouvel allié du Likoud, le parti nationaliste religieux le Foyer Juif pousse fortement pour augmenter le nombre de colonies, et milite pour l’utilisation de la force militaire contre les Palestiniens.

Ce qui est pernicieux dans cette situation, c’est que les Palestiniens ne sont ni plus ni moins qu’une variable d’ajustement pour les responsables politiques israéliens qui dans leur lutte d’influence et de pouvoir, brisent des milliers de vies chaque jour…

Un commentaire

  1. Comme toujours a l’approche du moi du ramadan…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*