Accueil / Actualités / Jérusalem : le plus grand cimetière musulman transformé en boîte de nuit
Jérusalem cimetière boite de nuit
Crédit photo : Palestine Info

Jérusalem : le plus grand cimetière musulman transformé en boîte de nuit

Israël continue son expansion colonialiste, les limites sont maintenant plus qu’atteintes. L’Etat criminel souhaite désormais transformer un cimetière musulman en Night club et en un café. Un plan totalement absurde et insultant.

250 m² de débauche 

Ce cimetière est considéré comme le plus grand et le plus ancien cimetière de Palestine. Pourtant, Israël compte bien effacer toute trace de civilisation musulmane et cela, une nouvelle fois, de manière criminelle. Une boîte de nuit devrait ouvrir d’ici la fin du mois de mai. Sur un terrain de 450 m², cet immonde lieu de débauche ferait 250 m². Il serait équipé de 110 chaises pour les cérémonies publiques, d’un bar et d’une grande cour et cela bien évidemment géré par une société israélienne.

Il faut réagir ! 

L’information a été annoncée dans un communiqué de presse tenu par la Fondation Aqsa pour les dotations et le patrimoine. Cette dernière dénonce et condamne ce projet catastrophique, elle appelle les pays musulmans et arabes ainsi que la Palestine à agir d’urgence afin de s’opposer à la profanation du cimetière. D’autant plus que les Compagnons du Prophète (que la Paix et le Salut d’Allah soient sur lui) et de grands Savants y seraient enterrés.

Espérons que les pays musulmans mettent un terme à leur silence criminel et décident d’agir en conséquence car l’heure est grave.

2 plusieurs commentaires

  1. Assalamou alaykoum

    C’est grave!

    Et nous, comment pouvons nous agir? Y a t il une pétition ?

    Qu’Allâh ne leur permette pas de mener leur projet à terme.

    Assalamou alaykoum

  2. tro cè tro il fo kon se dise la verité cè larabie saoudite ki devè parlé pr ts les musulmans du monde comme eux ils tous complices avek cè gens (usa france modi israel etc)la tan ke Dieu est la l palestine vivra e prion ts pr eux (les palestiniens)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*