Accueil / Actualités / Robert Ménard et les musulmans biterrois ne se rencontreront pas !
Crédit photo : France-Tv-Info

Robert Ménard et les musulmans biterrois ne se rencontreront pas !

L’étau se ressert entre les représentants de la communauté musulmane et Robert Ménard. En effet le dialogue s’annonçait difficile, il semble devenir peu à peu impossible. En persistant avec ses propos polémique, le maire de Béziers n’a fait que mettre de l’huile sur le feu. De ce fait la rencontre qui devait avoir lieu entre les deux parties a finalement été annulée. La suite de la situation nous met en scène un paradoxe qui semble atteindre son paroxysme. Le maire biterrois s’est mué en victime, en précisant qu’il est ouvert au dialogue, et pas la communauté musulmane.

La raison de cette annulation

Cette rencontre devait avoir lieu ce mercredi matin. La communauté musulmane biterroise représentée par le président de la mosquée de la Devèze, Abderrahmane Hamzaoui déclare dans le Midi Libre :
il nous a fait convoquer lundi pour mercredi matin. Nous étions prêts à le rencontrer, mais il a réitéré ses propos lors de cette émission (Le grand journal sur Canal+)… avec tous les responsables de la communauté musulmane de Béziers et les associations représentatives, nous avons décidé, de façon unanime, de ne pas le rencontrer. Ça ne servirait à rien.

Le salafisme comme défense

Pour ajouter du poids à la polémique de Robert Ménard, on avait pu préalablement entendre l’ancien patron de Reporters sans frontière déclarer :

les gens qui tuent en ce moment dans des actes terroristes ne sont ni des chrétiens, ni des bouddhistes, ni des taoïstes, ce sont des musulmans.
De son côté Robert Ménard préfère se défendre en utilisant des arguments simples et lâches, il dit alors que ce sont « des organisations musulmanes qui ont demandé à le rencontrer. » En bon politicien il est ouvert au dialogue, il accepté alors cette invitation au dialogue, sauf qu’il rejette lâchement l’annulation sur le dos du salafisme, en ajoutant : « Soit des organisations qui n’ont rien à voir, soit des organisations carrément salafistes dont je ne veux pas entendre parler ». Ce maire semble avoir des talents concernant la manipulation.  

Une situation de plus en plus alarmante

Concernant l’islamophobie, le racisme et la xénophobie de Robert Ménard, celles-ci ne font plus aucun doute aux yeux de l’Observatoire National contre l’Islamophobie et du Conseil Français du Culte Musulman. Le président du CFCM essaie d’attirer notre attention sur la gravité de la situation en faisant référence aux étoiles jaunes qu’étaient imposées aux juifs en 1941, il déclare ainsi :
la seule chose que j’attends de Robert Ménard, c’est qu’il m’envoie le plus rapidement possible un paquet avec des étoiles vertes pour que je puisse les distribuer aux musulmans de Béziers.
Il est impératif pour la communauté musulmane de France de ne pas laisser passer ce genre d’incident. Le plus surprenant est en effet le caractère banale de cette histoire, sans que ça ne puisse choquer l’opinion publique. Puisque Robert Ménard persiste avec ses propos islamophobes, sans aucune retenue, il affirme même que ce qu’il dit est normal.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*