Accueil / Actualités / Bientôt une loi anti-conversion en Inde
Crédit photo : LaCroix

Bientôt une loi anti-conversion en Inde

Nous l’apprenions il y a tout juste un mois, un parti nationaliste indien réclamait la stérilisation des musulmans. Hier c’est au tour d’une autre nouvelle, qui entre cependant dans le même registre. Ainsi, un projet de lois serait en cours afin d’interdire les conversions à l’islam en Inde. Les musulmans d’Asie ne semblent pas échapper à l’islamophobie. Cette loi anti-conversion fait partie de l’une de ses manœuvres islamophobes, contre lesquelles le musulman ne peut rien.

Un débat toujours d’actualité

C’est en effet un vieux débat, qui cependant n’a pas l’air d’avoir pris une ride. Il est remis à l’ordre du jour, vu le contexte actuel, rien de surprenant. Ainsi, la patience des musulmans est mise à mal. Même si en Inde les juristes du ministère se placent du côté des musulmans, il est important de rappeler que c’est la loi qui se range de leur côté. Les juristes mettent donc en avant la contradiction qu’une telle loi exposerait. En effet, la loi fédérale sur l’interdiction des conversions irait à l’encontre des dispositions prévues par la Constitution de l’Union indienne. Cette constitution explique clairement que toutes lois liées à ce domaine relèvent plutôt de la législation propre des États et territoires de l’Union et non du plan fédéral. C’est donc un débat qui aurait dû être bouclé depuis longtemps, et voilà qu’il est remis sur la table.

Ce que dit la loi

La loi prévoit une interdiction des conversions non seulement pour les musulmans, mais également pour les chrétiens. Elle vise principalement à sanctionner les conversions obtenues par la force afin de maintenir un ordre public stable. Nous assistons là à un véritable paradoxe, interdire à l’islam ce qu’il interdit déjà. Afin de souligner l’aspect discriminatoire, contradictoire et injuste de cette loi, nous citerons alors le Père Paul Thelakkat, porte-parole de l’Eglise catholique syro-malabare :

Il y a suffisamment de lois dans ce pays pour sanctionner ceux qui troublent l’ordre public ou l’harmonie sociale

La pilule a du mal à passer

Face à ce mur juridique qui empêche légalement une telle absurdité, le parti nationaliste ne compte pas baisser les bras. Et pour faire passer cette loi de force, le parti serait en train de voir avec les juristes de quelle façon une loi fédérale pourrait primer sur une loi d’Etat. En Inde quand on est islamophobe on le reste jusqu’au bout !

Dans ce pays majoritairement Hindou, le conflit avec les musulmans ne semble pas lui être propre, puisque dans plusieurs pays d’Asie à majorité chrétienne ou boudhiste les musulmans n’y sont également pas épargnés, en effet, ils subissent des discriminations et des tortures des plus condamnables. Les bouddhistes, puis les hindouistes ont depuis des années déclaré une guerre loin d’être équitable aux musulmans. Puisqu’en plus d’avoir une partie de la population contre eux, les musulmans doivent également lutter contre les gouvernements, autant dire que c’est perdu d’avance. L’objectif recherché est de diminuer les musulmans.

3 plusieurs commentaires

  1. Si je ne m’abuse, dans les pays musulmans, le prosélytisme pour une autre religion que l’islam et les conversions à une autre religion que l’islam sont également interdites.
    Pourquoi les musulmans s’offusquent ils de ce qu’ils n’accordent pas eux memes aux minorités religieuses vivant dans les pays à majorité musulmane ????

    • Si j’etais à ta place, je penserais exactement la même chose ! Mais je connais assez l’Islam pour dire qu’il n’est pas du tout bien représenté dans les pays musulmans.

  2. Avis d’un Hindou (Charvaka/Athée)

    Nous considérons les invasions islamiques de l’Inde comme la pire catastrophe qui ait frappé notre sous continent
    Tout comme la Perse fût anéantie et islamisée de force et les zoroastriens contraints à s’exiler en Inde, nous hindous estimons qu’une totale islamisation de linde aurait conduit à la mort de notre civilisation cinq fois millenaires

    Les musulmans d’Asie du Sud sont vus comme les sous produits de ces invasions, ayant tous été convertis de force afin d’échapper à l’esclavage.

    On aurait pu oublier le passé mais en 1947, au nom de l’islam notre mère l’Inde fût divisée en deux.
    En 1971, pendant la guerre d’independence du Bangladesh, l’armée pakistanaise donna l’ordre à ses troupes de peindre des « H »s couleur jaune saffran sur les portes des maisons hindoues afin de mieux identifier les femmes à violer et les familles à égorger

    2,4 millions d’hindous Bengalis sont morts dans le pire génocide depuis l’Holocauste

    La nature païenne de certaines croyances hindoues renforcent le fanatisme islamique et son culte du « dieu unique »

    Voilà donc pourquoi tant de haine à l’égard des musulmans.

    Evitez donc d’analyser les choses d’un point de vu eurocentrée.

    Tout le monde comprend l’animosité des anciens colonisés à l’égard des occidentaux à cause de la colonisation et de l’esclavage.

    En Inde, les invasions et l’esclavage eurent lieu au nom de l’Islam.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*