Accueil / Enquêtes / Maroc : enseigner le darija à l’école ?

Maroc : enseigner le darija à l’école ?

Depuis de nombreuses années, un débat interne à la société marocaine divise progressistes et conservateurs : quel statut donner à la langue darija dans le cursus scolaire ? L’arabe littéraire, jugé archaïque par certains, doit laisser place à la langue darija, de la même manière que la langue anglaise a évolué avec le temps.

Déjà très utilisée

Au Maroc, la quasi-totalité des enseignants et élèves utilisent la langue darija pour s’exprimer dans le cadre du lycée, de l’université, etc. La question levée ces derniers temps porte sur la manière de retranscrire à l’écrit pour les cours, comme c’est déja le cas dans certains journaux ainsi que sur internet. Certains chercheurs argumentent sur le fait que le dialecte marocain puisant ses origines dans l’arabe littéraire, il sera ainsi simple de définir les règles grammaticales de la langue et son vocabulaire. D’autres mettent en lumière que d’une région à l’autre, le dialecte change, et que même si les habitants du Maroc finissent par se comprendre, il faudra en choisir une plus qu’une autre, ce qui peut être un motif de discorde.

La cohabitation des langues

Au Maroc, comme dans d’autres pays arabes ou maghrébins, plusieurs langues cohabitent déja, le français, le berbère et le dialecte local. Venir « officialiser » l’enseignement en langue darija peut ainsi apparaitre comme une nouvelle complication linguistique dans un pays qui compte encore un fort taux de départ anticipé de l’école par les étudiants, ce qui ne facilite pas l’harmonisation de la langue étudiée. Certains pointent du doigt le risque de « rivalité » entre les langues, même de manière inconsciente, ce qui peut amener à la disparition d’une de ces langues. Une des solutions abordées est de débuter très tôt l’apprentissage de la langue darija comme langue principale et des langues arabe et française comme langues secondaires, le darija pouvant ainsi servir de passerelle pour l’arabe.

Le Maroc se penche ainsi sur un sujet compliqué puisque dans la rue c’est le darija qui est principalement utilisé mais c’est bien l’arabe littéraire qui est la langue du Coran et qui est donc plus que nécessaire à l’apprentissage de la religion.

3 plusieurs commentaires

  1. On a plusieurs livres scientifiques écrit en DARIJA par exemple en mathématiques, cinématique et électronique. regardez les e.books de monsieur elmerrakchi et vous verrez qu’on a tout en DARIJA.
    un lien pour le livre en électronique complet en DARIJA :
    http://issuu.com/faroukelmerrakchi/docs/doww

  2. pour que cela fonctionne il faudrait l’écrire en caractères latins sans oublierd’ étudier la manière dont les gens l’écrivent déjâ, sur facebook par xemple

  3. Je donnerai très prochainement ma réponse dans un ouvrage scientifique en cours..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*