Accueil / Dossiers / Musulmans Français : le manque d’écoles et de mosquées

Musulmans Français : le manque d’écoles et de mosquées

En 2015, l’Etat avance le nombre d’environ 3 millions de musulmans en France, un nombre difficilement mesurable puisque la foi d’une personne n’est pas inscrite sur son visage. En revanche, deux nombres simples amènent à s’interroger : pour plusieurs millions de croyants il n’y a qu’environ 2500 mosquées et moins de 100 écoles musulmanes.

Unir les forces 

Dans de nombreuses villes de France la situation est la même, par manque d’union entre les citoyens musulmans ou leurs associations, l’achat d’un terrain pour la construction d’une mosquée ou l’acquisition d’un local devient pratiquement impossible. Les projets prennent parfois des années à se mettre en place et pendant ce temps là certains fidèles s’entassent dans les autres mosquées (quand il y en a) où encore restent chez eux pour prier et ne profitent plus des prêches et des prières collectives. Pour pouvoir diffuser l’islam au plus grand nombre et permettre aux fidèles de pratiquer au mieux leur religion, il est nécessaire que davantage de mosquées soient construites. Aujourd’hui il y a environ, statistiquement parlant, 1 mosquée pour 1200 musulmans.

Transmettre l’islam et ses valeurs

Afin de maintenir un niveau correct de la connaissance de la religion au sein de la communauté musulmane, il est obligatoire de disposer de lieux où la religion est enseignée. De nombreuses grandes villes de France, comme Bordeaux par exemple, ne disposent d’aucune école musulmane. Or, comment vouloir transmettre les valeurs, l’Histoire, l’éthique musulmane sans écoles ? Pour que l’islam soit bien compris par les non musulmans dans un pays comme la France il est primordial que les croyants puissent connaître au mieux leur religion, qu’ils puissent l’étudier. Sans cela, ils ne pourront pas répondre aux questions et ainsi instruire ceux qui s’intéressent à l’islam et il sera également difficile d’instruire les enfants et ainsi les amener à vouloir s’investir au maximum dans le chemin de la foi. Avec moins de 100 écoles dans tout le pays, ce sont des milliers d’enfants qui ne peuvent pas bénéficier d’un enseignement islamique. 

Une des clés pour la bonne cohabitation entre les citoyens musulmans et les autres citoyens du pays est la bonne connaissance et la bonne diffusion du savoir islamique. Pour cela, il faut des mosquées, des écoles, des lieux où les musulmans vont pouvoir pratiquer, étudier, enseigner. Il faut espérer que l’ensemble de la communauté musulmane de France unira ses forces dans les années à venir pour favoriser la construction de ces édifices.

3 plusieurs commentaires

  1. Plutot que d essayer de s unir dans un pays comme celui la ou nous seront jeter a la porte du jour au lendemain. Essayons d obeir a Allah et accomplir la hijra et retournez developpez nos propres pays , le maroc l algerie tunisie etc et meme les convertie francais vivront beaucoup mieux leur dine dans nos pays plutot que dans ce pays de pervers qui aime nous voir dans la drogue et l alcool et les soeur dans les chicha ou en train de jouer au foot comme des bonhomme . Nasshalou Allah al 3afou wal 3afiya

  2. Salamalaykoum, j ai beau chercher mais il n ya plus aucun avenir dans ce pays que je ne reconnais plus!

  3. As Salam Alaykoum
    Vous pouvez soutenir la construction des Mosquées de France en faisant un don sur :
    http://www.islamland.fr

    Il n’y a pas de petit don !

Répondre à yacine Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*