Accueil / Actualités / En 2015 et encore des trafics de bébés

En 2015 et encore des trafics de bébés

Aujourd’hui, en 2015, avec une civilisation comme la nôtre, nous voyons encore des actes atroces, barbares, inimaginables et intolérables tels que les trafics de bébés.

Faits et sanctions

Mardi 7 avril et mercredi 8 avril, au tribunal correctionnel de Marseille, une affaire de trafic de bébés a été traitée et dix personnes ont été jugées. Des peines allant de dix-huit mois à cinq ans de prison ont été imposées aux quatre Roumains, « vendeurs », ayant organisé ce trafic. Du côté des « acheteurs », le tribunal a condamné deux couples à des peines de deux ans d’emprisonnement avec sursis. Sans tenir compte du fait qu’un jeune homme et une mère vendeuse de son enfant ont été relaxés pour un échange qui n’a pas pu avoir lieu.

Le déroulement des faits et la transaction

C’est en juillet 2013 que cela s’est passé. Les quatre Roms s’occupaient de rapprocher la mère Rom (vendeuse du nourrisson) et le couple (acheteur) voulant absolument un enfant mais qui n’y parvenait pas. Une transaction a été faite et dénoncée à la police par une personne anonyme : 8 000 € et une voiture de sport BMW contre un nourrisson. A l’hôpital, le personnel avait remarqué que la mère du nourrisson pleurait fréquemment et aussi la présence d’un couple qui suivait l’évolution de la naissance du bébé. Après le départ de la femme sans son enfant, la police en a été informée immédiatement.

Lorsque le matérialisme l’emporte sur la raison ; jusqu’où iront certaines personnes pour le matériel ?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*