Accueil / TOP 10 / Les 10 pièges du célibat
Célibat pièges

Les 10 pièges du célibat

Chacun vit le célibat différemment. Quand certains s’en contentent et se consacrent complètement à leur travail ou leurs études, d’autres s’impatientent et désespèrent de trouver l’âme-soeur. La route menant au mariage serein peut s’avérer longue et semée d’embûches. Voici donc 10 des nombreux pièges que doivent à tout prix éviter les célibataires de notre communauté :

  1. La tentation : omniprésente car cet état peut aussi être une épreuve, il est parfois difficile de rester hermétique à toute tentative de séduction de personnes un peu moins impliquées que vous religieusement. D’autant plus lorsque l’on est seul depuis de longues années. Accrochez-vous et soyez fermes, mieux vaut s’éloigner définitivement de quiconque ne désire pas s’unir officiellement. Et préférez regarder vos chaussures plutôt que votre voisin(e).
  2. La mixité : quand on est seul, une simple discussion et la satisfaction d’un échange enrichissant peut malheureusement tromper les sens et faire s’emballer le petit cœur sensible qu’on tente constamment de faire passer pour pierre. Évitez au maximum les contacts avec le genre opposé, et si vous y êtes contraints, réduisez-les à leur strict nécessaire.
  3. Les prédateurs et séductrices : très présents sur les réseaux sociaux, ils s’appellent « Mustapha Bogoss93 FaitdesRappels », « Sarah Majoutepas Akhi Jsuismégasérieuse », ou autres « Perles  DeRappels Yoplay ». Ils prennent soin d’afficher régulièrement, pour qu’on soit assurés qu’ils sont de vraies personnes bien sûr, de nouvelles photos, ou les envoient par mp, c’est plus mystérieux, ou discret… A fuir absolument, certains vont même jusqu’au mariage et délaissent l’épouse-express une fois engrossée.
  4. Les sites de rencontres : dans la même lignée que les conseils précédents, celui de ne jamais, quelles que soient les circonstances ou le seuil de désespoir, fréquenter, s’inscrire ou s’approcher de sites, blogs ou groupes proposant des services de rencontres est sûrement le meilleur qu’un musulman puisse vous donner. Cela a peut-être fonctionné pour certains, grand bien leur fasse, Allah seul sait si leur union durera, mais les risques de faire une mauvaise rencontre sont énormes.
  5. L’habitude : être célibataire apporte aussi quelques satisfactions personnelles, difficile de le nier. Pouvoir enfiler une chaussette Marsupilami au pied gauche et une blanche à pois rouges au pied droit, n’avoir à reboucher le dentifrice après personne, décider seul de son avenir en n’ayant à satisfaire que sa personne, peut convenir à beaucoup d’individus… un temps. N’oubliez pas néanmoins que si Allah le veut, un mieux est toujours possible.
  6. La jalousie : elle est un fléau pour les célibataires, comme pour les couples, car même sans le vouloir, l’on peut porter préjudice aux amoureux, en apparence heureux, qu’on serait tenter d’envier. Réjouissez-vous plutôt de la réussite personnelle de vos frères et soeurs en religion, multipliez les dou’as pour maintenir unis les époux et Allah vous récompensera si telle est Sa volonté.
  7. Les mauvais critères : malheureusement, nombre d’entre nous subissent l’influence néfaste de faux-modèles édictés par une société éloignée de la pratique d’un Islam sain et équilibré. Privilégiez toujours la religiosité à la fortune, la crainte d’Allah à la beauté, et la bonté à la réussite. Car à celui qui se contente de l’essentiel, le Très Haut peut offrir mieux encore que ce qu’il avait espéré.
  8. Le fantasme : accomplir la moitié de votre dine vous tient à coeur. Vous travaillez dur, tant pour la vie d’ici-bas que pour l’au-delà, perfectionnez votre arabe et engloutissez les bouquins sur l’Islam, vous espérez donc trouver la perle rare, qui saura apprécier vos efforts, cheminer avec vous sur les plans spirituels et matériels… C’est compréhensible, mais n’idéalisez pas votre futur aimé, en faites pas barrage à toutes propositions et sachez accepter les défauts d’un autre, qui bien vite découvrira les vôtres…
  9. La perte de confiance en Allah : bien souvent accompagnée d’une baisse de foi progressive mais dangereuse, elle peut pousser à faire de mauvais choix et à mettre en oeuvre des moyens de rencontres peu licites. Ne désespérez jamais, notre Créateur -soit-Il loué- fait toute chose parfaitement.
  10. La conviction que le célibat est meilleur : croire que vivre seul est préférable et se focaliser sur les défauts et problèmes des couples qui nous entourent peut être un excellent moyen de se réconforter et de faire quotidiennement face à la solitude, c’est même un réflexe bien naturel pour faire face à la solitude. Ne noircissez pas outre-mesure le tableau et laissez-vous la possibilité de ne plus dire que Je mais Nous.

Finalement, et comme toujours, tout musulman se doit d’adopter une attitude équilibrée, de placer sa confiance en Allah, de mettre en place des causes licites et de ne jamais tomber dans l’excès. Puisse notre Seigneur combler les esseulés de notre communauté et mettre sur leur chemin la perle qui saura les satisfaire.

6 plusieurs commentaires

  1. Assalam Aleykoum Akhy, je viens de lire votre article sur les 10 pièges du célibat, c’est très intéressant comme remarques, mais il y a une question que moi je me pose tout le temps sur cette Oumma, est ce que nous sommes les gens les plus bêtes de cette humanité ou nous ne faisons que semblant pour paraître comme des bons musulmans pratiquants, on s’érigent en donneurs de leçons comme quoi faire ça n’est pas bien, mais jamais nous ramenons des solutions aux problèmes qui concernent notre Oumma, mais nous croyons que nous sommes bien placés pour critiqués ceux qui ramènent des solutions même s’ils ne sont pas assez adaptées à cette communauté. Vous qui écrivez des articles sur le célibat, vous vous êtes déjà posé la question de savoir combien des sœurs et des frères qui souffrent du célibat, et notre religion ferme toute les portes qui peuvent faciliter aux hommes et aux femmes de se marier, mais ce que vous oubliez en tant que Muslims si vous ne proposez des solutions à cette communauté, le cheytan viendra avec ses solutions même s’ils ne sont pas adaptées, « ventre affamé n’a point d’oreilles ».

  2. Aassalam Aleykoum. Mon frère, je vous remercie pour vos efforts. J’aurais aimé vous poser une question; Avez vous déjà vécu le celiba pendant de longues années ? Le célibat malgré sa belle apparance et très dur pour le Musulman, car la tentation et toujours presque omniprésente. Comme l’a mon frère, il faut trouver les solutions et les problèmes de celibat est encore plus neffaste que les gens le pensent. Surtout de nos jours avec les sociaux Médias et l’internet qui offrent une opportunité facile pour acceder au ilicite. De plus, plus que la personne prend de l’âge plus le mariage devient encore plus difficile, il y a aussi les musulmans qui vivent dans d’autres pays ; en occidant par exemple, le nombre de la communauté est moindre et la tentation aux péchés est plus grandes. le sujet est plus délicat que les gens pensent car fondre une familie est légitime et donne aussi un sens à la vie procure une stabilité emotionnelle, etc.

  3. Salam,

    et qu’en est-il des frères et soeurs qui ne veulent tout simplement pas se marier ? pour ma part , je ne veux pas , car j’ai peur de faire du mal, je suis très instable, je peux me lasser facilement et être tenté de regarder d’autres femmes , voir , pire , d’aller voir ailleurs, ce qui est pire quand on est marié. De plus, les enfants qui pleurent , se plaignent en permanence, la compagne qui  » nous prend la tête  » et dont il faut s’occuper tout le temps , tout l’argent qu’il faut dépenser, bref ça donne pas du tout envie, j’ai vu des milliers de couples dans ma vie, et franchement quand je vois leur situation , ça me dégoûte , ça me répugne , et je les plains, car je ne vois que des problèmes et des prises de tête , et je suis trop instable et nerveux pour supporter tout ça. J’aime Allah et son prophète ( saws ), mais que puis-je y faire si cela me répugne, les sentiments ça ne se contrôle pas, dois-je donc vivre en me forçant à aimer quelqu’un ??

  4. Salam.
    Je suis d’accord avec les frères Mohamed et Adnane.
    On fustige facilement les célibataires mais aucune solution concrète n’est jamais proposée.
    À l’époque de notre bien aimé Prophète Mohammed saws, il n’y avait pas de séparation à la mosquée entre les hommes et les femmes. La mixité était là et ce que je trouve bien, c’est que c’est un lieu de rappels, de prières, où on ne fera pas n’importe quoi. Ce qui n’est pas forcément vrai ailleurs.
    Aujourd’hui, on est séparés et la mosquée n’ouvre ses portes pour les femmes qu’à des moments déterminés et très rarement (ce n’est pas le cas partout El hamdoulillah). Ce qui nous pousse à aller voir ailleurs : bibliothèque (bon là, ça passe encore) ou autre. Ce qui peut pousser à la tentation.
    Or quel est le meilleur endroit pour une rencontre dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui ??
    Les endroits que l’Occident nous propose ? avec ses tentations multiples et illusoires
    Ou
    La mosquée ? Où on prie, où on se voit entre musulmans, où on peut faire des rappels, étudier la religion, être sûr de trouver quelqu’un un minimum correct et sérieux et éviter les tentations.
    L’islam est sensé être facilité et non pas être difficile.
    Et je ne parle pas des tabous au sein même d’une famille, et j’en passe… (d’ailleurs, pourquoi pas faire une conférence dans chaque ville sur l’importance du mariage, l’importance pour les familles de le faciliter aux enfants et… Oh, je divague peut-être​…)

    Bref, qu’Allah facilite le mariage à tous les célibataires et fasse de nous des musulmans dignes de la communauté de notre bien aimé Prophète Mohammed saws.

  5. Salem aleikom même triste constat que dans les commentaires plus haut. Merci pour votre effort et votre article. Je pense que vu l’ampleur du problème on doit commencer a reflechir serieusement a proposer des solutions car c’est l’ avenir de la oumma qui est en jeu. Quand on lit des histoires du temps de Mohammad alahyi salem, on a l’impression que le mariage est une chose simple, accessible à tous ceux qui en ont la capacité , ce n’est plus le cas aujourd’hui.

  6. Serviteur de la lumière

    Salam aleykoum,

    Je rejoins les autres sur le fait qu’il est très difficile de se marrier de nos jours.

    Pour ma part je suis face à un problème de base : Je ne sais même pas où chercher une éventuelle femme.

    Au début je laissais traîner mais plus le temps passe plus il est difficile de trouver sa moitiée.
    Aujourd’hui j’ai plus de la trentaine, je n’ai même pas vu le temps passer et je suis toujours seul sans la moindre piste.

    Je commence sérieusement à songer à toutes les possibilités pour ne pas finir seul.

    Quand je vois certains critiquer les gens sur les sites de mariage, je les trouve un peu lâches. C’est facile de se moquer de celui qui peine à trouver son bonheur quand toi tu l’as trouvé mais en attendant tu lui proposes quoi comme solution ?

    C’est facile aussi de dire « faut s’en remettre à Dieu et tout ira bien », sans blague merci je suis musulman pas athée. Mais en attendant faut faire les causes pour…
    C’est comme si je venais vous faire la morale : Pourquoi vous travaillez ? Faut vous remettre à Dieu et votre subsistance viendra de là où vous ne vous y attendez pas.

    Non ça ne marche pas comme ça, et je compatis avec les frères qui galèrent. Je ne suis encore jamais allé sur un site de mariage pour musulmans mais je commence à y songer car eux au moins apportent une solution et pas des paroles en l’air.

    Bref, insh’Allah on trouvera chacun notre bonheur mais en attendant pour tous ceux qui n’ont pas encore trouvé, je vous conseille de passer à l’acte sinon vous n’allez pas voir le temps passé et il sera trop tard…

    Qu’Allah vous préserve !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*