Accueil / Actualités / François Bayrou : « Je ne mets pas la laïcité dans l’assiette des enfants »
Bayrou BFMTV islam

François Bayrou : « Je ne mets pas la laïcité dans l’assiette des enfants »

François Bayrou (Mouvement démocrate) était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV le 19 mars dernier. Lors de cette interview, nombreux thèmes ont été abordés : les attentats en Tunisie, les élections départementales et aussi la fin du menu de substitution dans les cantines scolaires de Chalon-sur-Saône.

Bayrou prône le vivre-ensemble

Lorsque le journaliste interroge son invité sur la décision récente du maire Gille Platret concernant les menus à la cantine scolaire, M. Bayrou se pose la question du bien fondé de cette nouvelle polémique et également celle du voile à l’université, il déclare :

« Est-ce que vous croyez que c’est le moment, qu’il est bienvenu d’à nouveau chercher à faire flamber ce type d’affrontement sur les menus des cantines des enfants ou sur les tenues vestimentaires à l’université ? […] Je pense que cela ne l’est pas et je pense qu’il y a mille moyens pour que l’on vive ensemble entre Français qui ont des religions différentes. »

Un menu en phase avec la laïcité ?

Pour François Bayrou, ce type de décision ne se fait pas au nom du principe de laïcité. Il prend l’exemple des familles catholiques qui ne souhaitaient pas que leur(s) enfant(s) mangent de la viande le vendredi, les forcer à en manger au nom de la laïcité n’est pas concevable selon lui. Il termine en prônant l’apprentissage par la différence à l’école, la laïcité sert à la tolérance pour lui :

« Et si l’on peut faire en sorte que des jeunes juifs, des jeunes musulmans ou des jeunes qui simplement ont d’autres préférences alimentaires soient assis à la même table, avec les mêmes bancs et que simplement ils se comprennent un peu mieux après l’école qu’avant l’école, alors on sert la laïcité. »

On ne peut nier que François Bayrou a tendance à aller à contre courant et cela à des visées électorales. Il n’est pas possible non plus d’omettre de souligner que ses propos traduisent l’abus de discrimination au nom du principe de laïcité par de nombreux politiques en France.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*