Accueil / Actualités / Birmanie : redécouverte d’un oiseau qu’on croyait disparu

Birmanie : redécouverte d’un oiseau qu’on croyait disparu

La Timalie de Jerdon, petit oiseau brun de la taille d’un moineau, aisément reconnaissable à son chant, a été retrouvée au centre de la Birmanie, après qu’on l’ait longtemps cru disparue.

Extinction supposée depuis plus de 70 ans

La dernière fois qu’on en avait aperçu un spécimen c’était en 1941. Les scientifiques ont ensuite formellement conclu qu’il n’y avait plus de Timalie de Jerdon en Birmanie. Seulement, en plus de se distinguer du moineau par sa rareté, l’on doit reconnaître que celle-ci cultive également avec brio la discrétion.

Réapparition qualifiée d’incroyable

En mai 2014, une équipe de scientifiques de l’Université nationale de Singapour croit localiser l’oiseau, très reconnaissable à son chant, dans une zone de prairies restées incultivées de la région de Bago, au centre de l’Etat birman. Des chercheurs de la Wildlife Conservation Society décident ensuite de diffuser des enregistrements de Timalies d’Inde et l’oiseau réapparaît !

« C’était incroyable, raconte un des chercheurs, nous avons diffusé l’enregistrement et l’un des oiseaux est sorti des roseaux ».

Des échantillons ont été prélevés et une étude est actuellement en cours afin de déterminer si la Timalie redécouverte en Birmanie appartient à une espèce distincte ou à la même que les individus semblables des régions du Népal, de l’Inde et du Pakistan.

{Dans la création des cieux et de la terre, l’alternance de la nuit et du jour, le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens, l’eau qu’Allah fait descendre du ciel et par laquelle Il redonne la vie à la terre une fois morte et sur laquelle Il disperse des animaux de toute espèce, la variation des vents, des nuages soumis entre ciel et terre, il y a des signes pour des gens qui raisonnent.} Sourate Al-Baqara, verset 164

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*