Accueil / Actualités / RMC : Les Grandes Gueules dans la mosquée de Bordeaux

RMC : Les Grandes Gueules dans la mosquée de Bordeaux

Le vendredi 13/02, la radio RMC sera présente dans la mosquée Al Houda à Bordeaux, de 10h à 13h afin de réaliser des débats sur l’actualité en compagnie notamment de Tareq Oubrou l’imam de la mosquée de Bordeaux et d’auditeurs de la radio.

Réputés pour leur franc-parler

Les journalistes des GG sont réputés pour la liberté de parole exercée dans leur émission, Alain Marchall et Olivier Truchot abordent chaque jour dans leur émission divers thèmes tels que la politique, la société ou encore la religion et ont déjà eu affaire plusieurs fois au CSA à cause de dérapages qui ont eu lieu en direct. L’émission diffusée chaque jour sur RMC a pour habitude de se délocaliser régulièrement en France et ce sera pour la première fois dans une mosquée, la radio s’est dite « fière » de son initative et de son choix. Bien entendu, l’intégralité du débat se déroulant à l’intérieur de la mosquée, l’ensemble des protagonistes seront en chaussettes pendant ces trois heures.

Déjà des polémiques

Avant même que l’émission ne commence, les premières polémiques font leur apparition, notamment sur les réseaux sociaux. En effet, de nombreux auditeurs s’offusquent d’une telle décision et se lâchent allègrement sur leurs commentaires allant jusqu’à des propos racistes envers les musulmans dans le but de critiquer le choix de RMC. Parmi les commentaires déplorables :

Les lèches-babouches sortent prendre l’air… 2017 sera une autre ère !

Sur la page Facebook des GG, la quasi-totalité des commentaires condamne cette initiative, argumentant le fait qu’à l’heure actuelle il y a une overdose d’islam dans les médias et que cette religion ne les intéresse pas. Inutile de préciser que d’autres commentaires sont beaucoup plus insultants et n’apportent rien.

Il est triste de constater qu’une initiative de dialogue est tout de suite condamnée par un grand nombre de personnes. Dans une période où seule la compréhension de l’autre via son écoute et des échanges pourra permettre une réelle avancée, les réactions témoignent d’un état-d’esprit général où nombreux sont ceux qui ne souhaitent pas découvrir l’autre et d’autant plus lorsqu’il s’agit de l’islam. Il est à espérer que ces 3h de débats apporteront une véritable plus-value et permettront à une majorité invisible de s’exprimer dans le but d’unifier les citoyens français, peu importe leurs confessions.

Un commentaire

  1. Votre métier est journaliste, le jour du 13/02/2015 vous serez « prédicateurs » de l’islam, afin que la France devienne « arabétisée ».

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*