Accueil / Islam / Une journée placée sous le signe de l’obéissance divine

Une journée placée sous le signe de l’obéissance divine

Avez-vous remarqué que le temps défile à une vitesse de plus en plus impressionnante? Chaque minute, chaque heure, chaque jour passés ne reviendront plus. Les seules empreintes de ces journées seront nos œuvres, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Espérons que le poids de nos bonnes actions soit plus lourd que celui de nos méfaits.

Voici quelques conseils qui nous permettrons (Si Allah nous le permet) de passer une agréable journée en harmonie avec l’adoration d’Allah Le Tout Miséricordieux.

Se lever pour la prière de l’aube

Nous sommes malheureusement nombreux à faire preuve de paresse. En revanche, quand il s’agit d’un rendez-vous professionnel, nous redoublons d’attention, de préparation et de pression. Mais qu’en est-il de la prière de l’aube? Les bienfaits et la récompense qui en découlent sont pourtant inestimables. Ne manquons pas le premier « rendez-vous » avec Notre Créateur!

Le Prophète ( que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit:

 » Les prières le plus pesantes pour les hypocrites sont salât al-‘isha et salât al-fajr, mais s’ils savaient seulement ce qu’elles contiennent en récompense, ils viendraient même s’ils devaient ramper. »

(Rapporté par Imam Ahmad)

Être bon avec ceux qui nous entourent

Il ne convient pas à un(e) musulman(e) de porter atteinte à qui que ce soit. Ne faisons de mal ni à nos proches, ni à nos ami(e)s, ni à nos voisins, ni aux créatures qui nous entourent telles que les animaux! Au contraire, soyons utiles, proposons notre aide, soyons justes, serviables et respectueux! Chaque action est le reflet de ce que nous sommes. Si nous nous disons musulman(e), il est de notre devoir de véhiculer l’éthique qui fait de l’islam, une religion de paix, d’amour, et de partage.

Abû Darda (qu’Allah l’agrée) rapporte que le messager d’Allah (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit:

« Rien ne pèse plus lourd dans la balance du croyant le jour de la résurrection que sa bonne moralité et son bon caractère. »

(Rapporté par Abou Dawud)

Occuper son temps libre dans des divertissements utiles

Si nous admettons que le temps passe extrêmement vite, il est primordial d’en tirer profit avec sagesse. Le monde qui nous entoure contient de nombreux divertissements futiles. Ceux-ci sont, pour la plupart, des destructeurs de notre âme. Si nous y prêtons attention, nous risquerions d’être les victimes d’une dépendance très nocive. Il y a tellement à faire; fréquentons davantage les mosquées, les bibliothèques, les lieux naturels comme les forêts, les paysages aux milles visages, les parcs qui permettront d’augmenter notre savoir. Lire, s’instruire, observer la nature, se promener, participer à des conférences etc…

Le prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue) a dit:

 » L’homme n’avancera pas le jour du jugement avant qu’il ne soit interrogé au sujet de quatre choses : au sujet de sa vie, comment il l’a épuisée ; de sa jeunesse, comment il l’a passée ; de sa science et ce qu’il en a fait ; et de son argent, où l’a-t-il gagné et comment il l’a dépensé » .

(Rapporté par Tirmidhi)

Multiplier les actes d’adoration

Ils sont tellement bénéfiques pour le cœur, le corps et l’âme. Nous en citerons quelques uns, bien que la liste soit longue. La prière, le jeûne, l’évocation (Dhikr), l’invocation (Dou’a), la récitation et/ou la lecture et l’apprentissage du Coran, l’apprentissage de la Sunna, l’aumône etc…

 » Je n’ai créé les Djinns et les Hommes que pour qu’ils M’adorent.  Je ne leur demande aucune subsistance et Je ne leur demande pas de Me nourrir. En vérité, c’est Dieu le Grand Pourvoyeur, le Détenteur de la force, l’inébranlable. »

[ Sourate 51 – Versets 56-58 ]

Se recentrer sur son cœur

La pureté, la confiance, l’amour, la patience, la peur, l’espérance, la conviction, l’intention dans l’adoration et le repentir doivent être des lumières qui transvasent continuellement notre cœur. Il est nécessaire d’éduquer et/ou de rééduquer sans arrêt les sièges des émotions que sont nos cœurs, car ils sont la source et l’origine même de nos pensées et de nos œuvres.

Le prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit:

 » Il est dans le corps un morceau de chair qui, s’il est sain, rend tout le corps sain, mais s’il est corrompu, corrompt tout le corps.  Il s’agit du cœur. « 

Un commentaire

  1. Mariana ionescu

    Je vous remercie detout mon coeur pour les documents postes.Ils sont tres interessants dt touchants.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*