Accueil / Actualités / USA : Discrimination anti-musulmane affichée et assumée

USA : Discrimination anti-musulmane affichée et assumée

Aux États-Unis, une responsable d’un club de tir a décidé de refuser l’accès à son établissement à n’importe quel musulman sous prétexte de garantir la sécurité de ses clients. Elle affiche fièrement son opinion et ses choix sur les réseaux sociaux et dit même recevoir le soutien d’élus du gouvernement.

Des propos affligeants sur les musulmans

« Chaque jour… Partout dans le monde… Des musulmans tuent des innocents au nom d’Allah et de leur prophète pédophile et meurtrier Mahomet« 

Voici ce que pense Jan Morgan, la propriétaire d’un stand de tir en Arkansas (USA) à l’égard des musulmans. Un discours qu’elle tient publiquement sur sa page Facebook (125.000 fans) et qu’elle défend bec et ongles. Elle se permet également de rajouter :

« Étant donné que je n’ai aucun moyen de faire la différence entre un musulman qui tue au nom de sa religion et du Coran, et un qui ne le fera pas, j’ai fait le choix de la sécurité pour mes clients, comme je le ferais face à n’importe quelle personne qui décide de prendre part à une organisation qui lui ordonne de commettre des crimes contre des innocents »

Ne pas la blâmer

C’est l’avis de l’ancien candidat à la maison blanche Herman Cain, qui exprime ainsi son opinion face à une violation de la loi à travers une discrimination pour motif religieux. Au sommet de son art, cette citoyenne des USA a même refusé l’accès à des hindous qui n’étaient pas de confession musulmane, mais qui devaient probablement entrer dans ses critères du « terroriste potentiel ». Le département de la justice américaine s’est quant à lui positionné favorablement pour aider les clients qui auraient été rejetés de l’établissement et qui souhaitent entamer une procédure judiciaire à l’encontre de Jan Morgan.

Il est triste et désolant de voir ce type de réaction et encore plus ce type de communication aussi fièrement affichée en 2015. Face à ce type d’individus, il faut être très patient et réussir à les amener sur le chemin de la tolérance et du respect de l’autre afin de faire disparaitre petit à petit ce mode de pensée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*