Accueil / Actualités / NKM et la prière radicale du matin
Crédit photo: Le JDD

NKM et la prière radicale du matin

La vice-présidente de l’UMP, Nathalie Kosciusko-Morizet, a voulu entrer dans la légende des phrases insensées lâchées par les ténors de son parti. Chose faite après avoir déclaré sur BFM TV qu’ à Mulhouse  » des dizaines d’enfants sont tous les jours en retard car emmenés à la prière par leurs parents. » Il suffisait de surenchérir en ajoutant qu’ils y étaient emmenés de force pour que le mensonge soit plus retentissant.

La prière radicale du matin

Le maire de Mulhouse a quand même rectifié les paroles de cette dernière en signifiant que ce sont les parents qui vont à la prière le matin et non les enfants. Et puis sachant l’heure de la prière de l’aube (Fajr) en ce moment (6h50-7h10), il aurait fallu beaucoup d’efforts pour arriver en retard. C’est surtout la conclusion qui doit nous interpeller car NKM a laissé entendre , tout aussi maladroitement , que le fait que les enfants prient le matin au lieu d’aller à l’école ( Qui a déjà pensé ça !?) serait une voie vers la radicalisation et une maltraitance nécessitant un placement de l’enfant «  Cela le conduit où, l’enfant, de ne pas aller à l’école et d’aller à la prière à la place ? Donc je dis qu’il faut poser la question du placement de l’enfant. » Telles sont ces affabulations.

 

Plus le temps passe plus le terme « radicalisation » semble couvrir un autre sens et désigner toute autre chose qu’on voudrait nous faire croire. La classe politique française envoie désormais de lourds messages aux musulmans français. A nous d’en tirer les leçons et d’agir en conséquence…

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*