Accueil / Actualités / Yémen : le chaos s’installe
Crédit photo : Reuters

Yémen : le chaos s’installe

Depuis les démissions successives du président yéménite Mansour Hadi et du premier ministre Khaled Baha, rien ne va plus au Yémen. La prise de pouvoir des chiites houthis ajoute encore plus de chaos à une situation déjà complexe.

Le Yémen dans une situation difficile

Ce petit pays situé au sud de la péninsule arabique vit depuis plusieurs années une situation très compliquée. En effet, le Yémen est le pays où se produit le plus grand nombre de frappes de drones US -devant le Pakistan- ce qui a causé une situation d’insécurité galopante. A cela, s’ajoute une terre convoitée par les groupes armés tels qu’Al Qaida dans la péninsule arabique – AQPA- ainsi qu’une rébellion chiite de grande ampleur.

Ces 3 sources d’insécurité ont rapidement plongé ce pays dans la confusion la plus totale.

La prise de pouvoir des chiites

Depuis quelques années, la rébellion chiite gagnait du terrain. Équipés et armés par l’Iran, les chiites ont rapidement surpassé les forces gouvernementales. Les chiites houthis ont commis de nombreuses exactions et massacres dans la communauté sunnite. La ville de Dammaj par exemple a été quasiment détruite.

Devant l’incapacité à mettre fin au siège de Sanaa, le gouvernement a donc décidé de démissionner le jeudi 22 janvier. Le président et le premier ministre ont abandonné le pouvoir pour aller s’exiler en Arabie Saoudite.

L’ensemble des partenariats internationaux ont été suspendus et l’extrême confusion règne dorénavant au Yémen. Les populations sunnites vivent dans la crainte d’exécutions à grande échelle que pourraient commettre les chiites houthis au pouvoir.

Enfin, il est inquiétant de voir que ce pays qui a commencé à sombrer depuis plusieurs années, n’a suscité aucun intérêt de la part de la communauté internationale ou arabe. Ce pays a été tout simplement abandonné à son sort et les populations sunnites n’ont pas été protégées. Le Yémen était pourtant régulièrement cité comme un partenaire de premier plan dans la lutte contre le terrorisme international, et les Américains ont été les grands gagnants de cette coopération. Alors pourquoi le Yémen a t-il été oublié ainsi? Pourquoi l’Iran a réussi à déstabiliser ce principal partenaire américain dans la région, sans que les USA n’interviennent? Le Yémen a t’il été sacrifié pour des raisons géopolitiques?

Plusieurs questions en suspens mais une réalité subsiste, c’est la souffrance des populations locales…

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*