Accueil / Actualités / M. Vastel : « incinérer les dépouilles des terroristes » et peu importe ce qu’en dit leur religion
Laurent Vastel - maire de Fontenay-aux-Roses

M. Vastel : « incinérer les dépouilles des terroristes » et peu importe ce qu’en dit leur religion

Alors que les amalgames se répètent et que les musulmans continuent d’être stigmatisés -davantage- après les attentats de Charlie Hebdo, certains en arriveraient à les « punir » au détriment même d’une certaine liberté.

Une restriction à la liberté

Après les attaques du 7 janvier, de nombreuses lois ont été discutées et mises en place pour « lutter contre le terrorisme », et apparemment, tout ceci est loin d’être terminé. Mercredi dernier sur France Bleu, Laurent Vastel, le maire de Fontenay-aux-Roses, a fait part de son nouveau souhait : l’incinération obligatoire pour les « dépouilles des terroristes. » Selon lui, les tombes de ces derniers pourraient devenir « des lieux de pèlerinages malsains. »

Le premier visé dans cette affaire est Amedy Coulibaly qui habitait Fontenay-aux-Roses et pour le maire, il est tout simplement hors de question que le défunt y soit enterré. Seulement, l’islam interdit l’incinération des morts, mais ceci, Laurent Vastel n’en a que faire et l’ignore totalement. Il insiste :

«Quand des gens sont tués dans le cadre d’une entreprise terroriste dont ils sont les auteurs, on oblige à une crémation (…) Ça pourrait être une loi, faudrait que je la suggère à M. Valls.»

M’hammed Henniche désapprouve

Le secrétaire général de l’Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis s’est exprimé sur ce point et a déclaré à Metronews : « Religieusement, l’Islam n’autorise pas la crémation des personnes décédées. Les défunts ne peuvent être qu’enterrés. »

Il exprime également sa désapprobation vis-à-vis de cette éventuelle nouvelle loi qui, selon lui, accroîtrait « la grogne de la communauté musulmane qui est, au regard du Coran, collectivement responsable de l’enterrement de toutes les personnes décédées de confession musulmane. » Mais ce n’est pas tout, selon M. Henniche, cette décision n’a aucun honneur et serait, au contraire, un moyen de « répondre à une injustice par une autre injustice qui ne ferait que le glorifier (le terroriste). »

Cette loi, si elle passait, bafouerait certains principes religieux du défunt et ce, quelque soit sa religion. Affaire à suivre…

2 plusieurs commentaires

  1. Mr Vastel !!!!!
    que dire ???
    Juste taisez vous !!! réflexion raciste!!!! vous attaquez les morts honte a vous!!!!!!
    qu’avez vous fait quand il était vivant? rien pour lui d’où la perte de repère de ce dernier!!!!!
    vous êtes un incapable !!!!!!!!!!!
    espérons que quand vous mourrez , votre corps ne sera pas donné au charognards ces derniers feront une indigestion !!!!!!!!!!
    réflexion de politicien à deux balles qui ne sait pas quoi dire tellement son bilan est aussi dégueulasse que vos paroles !!!!!!!!!!

  2. Les terroristes sont-ils musulmans ou pas?
    La plupart des musulmans disent que non, donc si les terroristes ne sont pas musulmans, je ne vois pas en quoi cette loi stigmatiserait la religion musulmane.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*