Accueil / Actualités / Le Maroc s’inquiète de la situation de sa diaspora située en Europe

Le Maroc s’inquiète de la situation de sa diaspora située en Europe

Depuis l’attentat à l’encontre du journal satirique français, Charlie Hebdo, le regain d’islamophobie n’a pas tardé à se manifester, notamment par des agressions, des actes de vandalisme visant des mosquées, ou pire encore, le meurtre de certains musulmans parce qu’étant de cette confession…

Les autorités marocaines en « état de vigilance »

Le Maroc se dit très inquiet pour ses ressortissants vivant à l’étranger, et plus précisément, en Europe. En effet, il « suit de près la situation des Marocains Résidant à l’Etranger (MRE), depuis l’attentat perpétré à l’encontre du journal Charlie Hebdo ». C’est ce qu’a affirmé Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, lors d’une conférence de presse à Rabat, ce jeudi.

La situation étant à tel point tendue que le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération et le ministère chargé des Marocains Résidant à l’étranger (MRE), se sont déclarés être en « état de vigilance ».

Mustapha El Khalfi précise que « la sécurité des MRE est au cœur de la politique étrangère du Royaume. »

Islam égal terrorisme : pourquoi cet amalgame ?

Ces derniers événements n’ont fait que renforcer l’amalgame entre l’Islam et le terrorisme. Mustapha El Khalfi s’en désole et explique qu’ « il ne faut pas confondre l’Islam et le terrorisme, pour éviter les dommages pouvant résulter de cette confusion, et ce, pour pouvoir affronter tout danger susceptible d’alimenter les sentiments islamophobes. » 

A ce jour, une cinquantaine d’actes islamophobes ont été recensés.

Cet attentat n’a pas fait seulement 12 victimes. L’ensemble de la communauté musulmane en a, malheureusement, fait les frais aussi. Une communauté musulmane qui doit encore et toujours s’excuser d’actes dont elle ne s’est associée, et ne s’associera jamais…

Source informative : bladi.net

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*