Accueil / Actualités / Churchill était sur le point de se reconvertir à l’Islam !
churchill et l'islam

Churchill était sur le point de se reconvertir à l’Islam !

C’est la découverte qu’aurait fait Warren Dockter, un chercheur britannique en histoire à l’université de Cambridge. Winston Churchill, à son lancement en politique en 1907, avait pour dessein de devenir musulman. L’annonce semble étonnante et pourtant…

Une lettre témoignant de son désir de devenir musulman

En plus d’être un  admirateur de la religion musulmane, Winston Churchill éprouvait un réel désir : celui de franchir le cap. C’est une lettre de celle qui allait être sa belle-sœur, Lady Gwendoline Bertie, qui confirme cette idée : « S’il vous plaît, ne vous convertissez pas à l’islam; j’ai remarqué votre tendance à l’orientalisme, un peu comme un pacha. […] Si vous entrez en contact avec l’Islam, vous serez converti bien plus vite que vous ne le pensez. L’appel du sang, si vous voyez ce que je veux dire, vous devez lutter contre. » Warren Dockter avance que les pressions qu’exerçaient les parents du futur dirigeant étaient si pesantes, qu’elles ont finies par le dissuader d’embrasser l’Islam.

Churchill construira même une mosquée

En 1940, période où le nazisme s’installe en Europe, Churchill finance le projet d’une mosquée en plein Londres débloquant ainsi 100 000 livres malgré les critiques et les pressions. Dans la lancée, en 1941, il s’adresse à la Chambre des communes par ces mots : « Nombre de nos amis musulmans ont beaucoup apprécié le cadeau », faisant allusion à la mosquée. On retiendra que l’Histoire contient bien des vérités cachées, qui, une fois révélées semblent adhérer à une logique : le message de l’Islam a été universel et entendu de beaucoup, et même entendu de ceux qu’on ne soupçonnerait pas…

2 plusieurs commentaires

  1. Vous devriez vous informer plus complètement. On peut douter qu’il souhaitait se convertir compte-tenu de ce que Churchill pensait de l’islam : Combien redoutables sont les malédictions que la religion mahométane fait peser sur ses dévots! A côté de la frénésie fanatique, aussi dangereuse chez un homme que l’hydrophobie chez un chien, il y a cette effrayante apathie fataliste. Ses effets sont manifestes dans de nombreux pays. Une imprévoyance coutumière, une agriculture négligente, des méthodes de commerce léthargiques, une insécurité de la propriété existent partout où les fidèles du Prophète gouvernent ou vivent. Une sensualité avilie ôte à cette vie ses grâces et ses raffinements, et à la suivante sa dignité et son caractère sacré[…]. Les musulmans peuvent montrer de splendides qualités, mais l’influence de cette religion paralyse le développement social de ses fidèles. Il n’existe pas de plus puissante force rétrograde dans le monde. Loin d’être moribonde, la religion mahométane est une foi militante et prosélyte. Elle s’est déjà étendue à travers l’Afrique Centrale, dressant à chaque étape des guerriers sans peur ; et si la Chrétienté n’était protégée par les bras puissants de la Science, la science contre laquelle elle avait lutté en vain, la civilisation de l’Europe moderne pourrait tomber, comme tomba celle de la Rome antique.

    (en) How dreadful are the curses which Mohammedanism lays on its votaries! Besides the fanatical frenzy, which is as dangerous in a man as hydrophobia in a dog, there is this fearful fatalistic apathy. The effects are apparent in many countries. Improvident habits, slovenly systems of agriculture, sluggish methods of commerce and insecurity of property exists wherever the followers of the Prophet rule or live. A degraded sensualism deprives this life of its grace and refinement; the next of its dignity and sanctity[…]. Individual Muslims may show splendid qualities, but the influence of the religion paralyses the social development of those who follow it. No stronger retrograde force exists in the world. Far from being moribund, Mohammedanism is a militant and proselytizing faith. It has already spread throughout Central Africa, raising fearless warriors at every step; and were it not that Christianity is sheltered in the strong arms of science, the science against which it had vainly struggled, the civilization of modern Europe might fall, as fell the civilization of ancient Rome.
    The River War:An Historical Account Of The Reconquest Of The Soudan, Winston Churchill (trad. Wikiquote), éd. Longmans, Green & Co, 1899, p. 248-250

    http://fr.wikiquote.org/wiki/Islamophobie

  2. Vos intentions sont louables, encore faudrait-il ne pas être sélectif et ne pas tronquer les articles en ne citant qu’une partie de ce que disait Churchill. Vous me faites doucement rigoler !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*