Accueil / Écrits libres / « KidZania » ou comment endoctriner vos enfants !

« KidZania » ou comment endoctriner vos enfants !

« Get ready for a better world ! » (comprenez « Soyez prêts pour un monde meilleur »); c’est le slogan de cette grande arnaque ayant pris l’aspect d’un parc d’attractions. Et si vous vous préoccupiez de la tournure que prennent les choses dans nos sociétés actuelles, cet article sera loin d’apaiser votre inquiétude…

Consommer toujours plus : le leitmotiv de KidZania

Une communication alléchante, de la publicité édulcorée, un slogan facile à mémoriser, une musique de fond joyeuse, des enfants à perte de vue, des sourires, des jouets, des mini-voitures, des faux billets. Bref ! Quoi de mieux pour rendre le concept des plus attractifs ?

C’est à la fin du siècle passé, en 1999, que l’idée de ce « parc d’attractions » va germer dans l’esprit d’un entrepreneur mexicain. Ce dernier imagine la reconstitution de petites villes pour les enfants, où ils vivraient et travailleraient comme les « grands ».

Et si de prime abord ce projet n’avait d’autre objectif que de divertir notre progéniture, celui-ci n’a, en fait, rien de…divertissant. Bien au contraire ! Des enfants âgés entre 4 et 14 ans apprennent à consommer dans l’excès, et surtout, se familiarisent avec les produits des plus grandes multinationales.

Les métiers que peuvent « exercer » les adultes de demain sont, bien évidemment, liés à la productivité, à l’apparence, au superflu et à la…consommation. On y trouve, entre autres, des hôtesses de caisses, des modèles, des dentistes, ou encore des pompiers. Il ne faudrait surtout pas frustrés les futurs consommateurs de Coca Cola ou de Mc Donald’s, en ne leur permettant pas d’occuper -le temps d’une journée- l’emploi  que les 3/4 des enfants adulent !

KidZania VS Euro Disney

Pour l’heure KidZania, ce n’est « que » 16 parcs d’attractions dans le monde. Le projet devrait pulluler d’ici peu. Londres se prépare à accueillir cet outil endoctrinant en 2015. Paris serait également dans la ligne de mire.

Ce parc d’attractions commence à prendre de l’envergure et devrait devancer le géant Euro Disney. En effet, ce dernier connaît une mauvaise passe avec une dette qui s’élevait, déjà, à milliard d’euros en début d’année 2014.

KidZania ne cesse de développer sa visibilité. La structure a notamment sollicité les multinationales. Les deux parties y trouvant leur compte ! Parmi les sponsors, se trouvent : Renault, Samsung, ou encore H&M. Un projet affolant, qui séduit et trompe, pourtant, pas mal de parents…

« Soyez prêts pour un monde en perdition ! »

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*