Accueil / Islam et Occident / Internet : un outil pour l’Islam

Internet : un outil pour l’Islam

De nos jours, la banalité et la fréquence de nos mauvaises actions nous feraient presque oublier ô combien il est facile aussi de satisfaire notre Seigneur. Un des moyens que l’on accuse à tort est internet ou le pouvoir de certains réseaux sociaux…

Un accès à la science religieuse facilité par le web

Le Messager de Allah, (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Quérir la science de la religion est une obligation pour chaque musulman » [Rapporté par Al-Bayhaqiyy]

Étant donné que l’apprentissage de la science de la religion est une obligation, l’ignorance n’est, par conséquent, pas une excuse. Beaucoup se plaignent de la cherté des centres d’apprentissage de la religion, déplorant alors un accès limité aux personnes qui ont des revenus plus que modestes. Internet semble être là l’alternative à ne surtout pas négliger. Les critiques sur « cheikh Google » ainsi que ses « disciples » (les réseaux sociaux) foisonnent et rendent paranoïaques plus d’un !

Cependant, une sélection rigoureuse et vérifiée permet de distinguer le bon du mauvais. Cette distinction se fait par le biais de la confrontation avec d’autres sources. Internet ne doit pas être un tout en soi. Il constitue certes une mine d’informations non négligeable, mais ce moyen d’apprentissage doit faire l’objet d’une vigilance accrue.

Le partage entre musulmans

Allah n’a-t-il pas dit : « Et rappelle ; car le rappel profite aux croyants.»
Sourate 51 (Ceux qui éparpillent)/ Verset 55

Communément, la plupart des personnes possèdent une connexion internet ou alors un moyen de communication tel qu’un téléphone portable. Dans la continuité de l’apprentissage de la science, la faire parvenir à ses amis, sa famille, ses proches ou bien à la communauté est une action plus que charitable. Grâce aux nouvelles technologies, pareille action est grandement facilitée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*