Accueil / Enquêtes / Entrepreneuriat des femmes : la solution pour quasiment 70% des sondés
Crédit photo : www.toute-la-franchise.com

Entrepreneuriat des femmes : la solution pour quasiment 70% des sondés

Nous vous avons interrogé sur l’entrepreneuriat des femmes musulmanes et l’alternative que cela constitue à un parcours professionnel de plus en plus difficile dans les entreprises françaises. Plus de 650 votants aux idées bien diverses.

Des avis clairement marqués

Aujourd’hui, pouvoir accomplir ses pratiques religieuses est devenu très difficile en entreprise, et ceci est d’autant plus vrai pour les femmes. L’interdiction du port du voile dans certaines entreprises, la quasi-impossibilité de pouvoir prier à l’heure au quotidien, ne constituent là que des exemples parmi tant d’autres.

« Cela faisait un moment que je voulais me lancer, me mettre à mon propre compte mais sans vraiment savoir dans quel domaine. Je travaillais dans l’immobilier et comme beaucoup de sœurs j’étais contrainte de retirer mon voile tous les matins à la porte de mon travail. De plus, il m’était très difficile de faire mes prières à l’heure et de m’occuper sereinement de mon foyer. Je n’étais pas vraiment heureuse et plus trop motivée par mon travail » (Meriem, fondatrice d’Oumababy)

A la question :

Est-ce que l’entrepreneuriat est la meilleure solution pour une femme musulmane qui souhaite travailler tout en respectant ses convictions religieuses? Les 661 votants ont répondu :

– oui clairement, pour 45% sondés

– oui mais d’autres voies sont possibles, pour 22% personnes interrogées

– non pas du tout, pour 33% d’entre vous

Les résultats sont clairement orientés et les intéressés pensent que la création d’entreprise est la seule solution pour une femme musulmane qui souhaite vivre totalement sa religion dans le cadre professionnel. Et seulement 1/3 des sondés pensent que la femme doit mener le combat auprès des entreprises pour leur faire accepter sa pratique religieuse. Cette seconde alternative étant effectivement une solution intéressante notamment pour les femmes musulmanes ne souhaitant pas se lancer dans la création d’entreprise, mais avec assez peu d’espoir de concrétisation à court terme dans une société où l’islamophobie prend une part sans cesse grandissante.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*