Accueil / Actualités / Saint-Gratien : les CRS interrompent la manif contre l’islamophobie
manifesttation contre l'islamophobie

Saint-Gratien : les CRS interrompent la manif contre l’islamophobie

Samedi dernier, plus de 350 musulmans à arpenter les rues du centre ville de Saint-Gratien afin de protester contre l’interdiction d’un lieu de culte.

Haine des passants

Les habitants musulmans de Saint-Gratien projetaient de construire une mosquée dans leur ville, un projet rejeté par la mairie et condamné par des islamophobes. Certains d’entre eux se sont notamment offusqués contre les manifestants en vue de les déstabiliser : « Pourquoi vous ne construisez pas d’églises dans vos pays musulmans ? » Ce à quoi Ali Mecis, président de l’association musulmane locale réplique : « Mais il en existe au Maghreb depuis la présence française. »

La police prend partie 

Le défilé prévu à quelques mètres du centre ville a cependant été interrompu par une centaine de CRS ayant bloqué le passage aux manifestants. Ces derniers se sont alors retirés à la demande des organisateurs qui se sont tout de même félicité à la suite de ce rassemblement. Interviewé par l’Echo le Régional, l’organisateur déclare :

 » Nous constatons pourtant que le cortège a été stoppé avant son arrivée prévue devant la mairie, alors que des islamophobes y étaient rassemblés, déplorait Ali Mecis. Nous avons manifesté pour notre droit face à une mairie déjà condamnée par la justice à plusieurs reprises pour s’être opposée à notre liberté de culte. On ne lâchera pas. « 

Quand bien même le défilé fut autorisé par le préfet, les CRS n’ont décidément plus envie de prendre de risques, menaces jihadistes obligent.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*