Accueil / Actualités / Fin de la collaboration entre iTélé et Eric Zemmour

Fin de la collaboration entre iTélé et Eric Zemmour

La chaîne télévisée iTélé a pris la décision d’arrêter définitivement la diffusion de ça se dispute, une émission télévisée hebdomadaire datant d’une dizaine d’année.

Les propos d’Eric Zemmour en cause

Cette décision intervient suite aux propos que le journaliste, de plus en plus controversé et critiqué, Eric Zemmour, a tenu lors d’une interview. Les paroles difficilement défendables de ce dernier ont en effet déclenché de vives réactions et ont fait parler les médias tout au long de la semaine. Suite à cela, la directrice de la rédaction d’iTélé, Céline Pigalle, a déclaré au journal Le Monde :

« Nous avons perçu du trouble et de la colère autour des propos d’Eric Zemmour mais nous n’avons pas voulu agir dans la précipitation, pour ne pas qu’on puisse dire que nous avons manipulé ou instrumentalisé. »

De plus, Céline Pigalle a ajouté :

« Nous sommes très soucieux de respecter la liberté d’expression. Et nous avons défendu celle d’Eric pendant plus de dix ans, pour que ses idées soient prises en compte, contredites et débattues. Mais aujourd’hui, on a l’impression que c’est lui qui fixe les règles et de quoi on parle. On a de moins en moins le sentiment qu’on peut débattre. Le dialogue est devenu de plus en plus difficile, voire impossible. On a l’impression qu’il se parle à lui-même et à son public ».

Face à cela, le journaliste détient une réaction victimaire qui consiste à dire qu’il est accusé pour un terme qu’il n’aurait pas employé et joue sur cela. Il serait, suivant ses dires, victime d’une ‘‘manipulation fantastique’‘.

Une opportunité pour ceux qui nourrissent la peur

Bien entendu, cette décision n’est pas sans réaction. C’est l’occasion pour certains politiques de  »dénoncer » une censure, qui remettrait en cause la liberté d’expression. En effet, certaines figures du Front National ont exprimé leurs réactions sur Twitter, pour Marine Le Pen « la censure de Zemmour par iTélé serait détestable. » Pour Louis Aliot, ce serait « une atteinte au pluralisme des idées », c’est pourquoi il a « rayé iTélé » de sa liste et il invite, à travers un tweet, les personnes ‘‘démocrates » à en faire de même.  Tweet qui en soi, n’a rien de démocratique.

Il n’empêche que pour de nombreuses associations de lutte contre le racisme, pour certains hommes politiques et un certain nombre de médias, les propos d’Éric Zemmour ont choqué et pour ceux-ci, une désolidarisation claire s’impose.

Un commentaire

  1. Certains se réjouissent de » l’exclusion  » de ce Zéro , mais cela fait dix ans qu’il « animait » !!!!! Pour moins que ça certains humoristes sont bannis des écrans tv !!!! deux poids deux mesures!!!! les écrans sont trop blancs!!!!!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*