Accueil / Écrits libres / Hiver : ces personnes vivant dans les rues ont besoin de nous 

Hiver : ces personnes vivant dans les rues ont besoin de nous 

L’hiver s’est installé, et il fait froid. Alors pour tous ceux qui disposent d’un logement, ça n’a pas d’importance. Pourtant, pour les personnes sans domicile fixe (SDF), l’hiver est un vrai combat, il faut survivre.

Qu’est-ce qu’un  »SDF » ? 

Une personne sans domicile fixe est une personne qui n’a pas de logement, elle vit dans la rue, ou dans des foyers d’accueil. Ce sont ces personnes que l’on croise tous les jours, assises très souvent à la même place, alors que nous allons travailler. Celles dont certains fuient le regard ou refusent de donner une pièce pensant que l’argent donné ne leur servira qu’à acheter un peu d’alcool. Ce sont aussi ces personnes que d’autres regardent avec pitié, et parfois avec indifférence aussi. Pourtant, un SDF, c’est avant tout une personne, sans plus ni moins. Une personne qui a, plus que jamais, besoin d’aide et de sourires. Le sentiment d’estime personnel de ces gens est la plupart du temps extrêmement affecté et l’image que nous leur renvoyons n’est pas sans conséquences. Une personne sans domicile fixe n’est pas nécessairement quelqu’un qui ne travaille pas, parfois un divorce ou le fait de ne plus pouvoir payer son loyer peut être en cause. Selon l’Insee, le nombre de sans-domicile fixe aurait progressé de 50% entre 2001 et 2012, et près de deux sur cinq seraient des femmes. De nombreux ouvrages sont des témoignages de  »survie » pour ces femmes et ces hommes qui essaient, malgré tout, de se réintégrer socialement.

La nécessité d’apporter de l’aide 

De nombreuses associations tentent d’apporter de l’aide à ces personnes en leur distribuant de la nourriture et parfois de quoi se couvrir. Également, certains établissements de soins ouvrent leurs portes afin que ces personnes puissent se laver. Les gens étant plus sensibles à la question des sans domicile fixe en hiver, des maraudes sont régulièrement réalisées ainsi que des récoltes de denrées alimentaires. Les associations reposent essentiellement sur la générosité des gens c’est pourquoi c’est à chacun de se renseigner sur le travail qui est effectué dans sa ville, et de se questionner sur l’aide qu’il pourrait apporter.  Avoir un toit est une chance que tout le monde n’a pas, et donner, chacun à notre hauteur, fait partie de nos devoirs.

Un commentaire

  1. Salam alikoum wrwb.
    Pouvez vs parler de la situation de nos ffrères réfugiés syriens égyptien somalien et autres ainsi que nos soeurs qui dorment dehors par ces température glaciale.
    Pour plus d’informations contacter moi par mail barak Allah oufikhoum

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*