Accueil / Actualités / Début du climat hivernal, la solidarité s’organise pour les plus démunis

Début du climat hivernal, la solidarité s’organise pour les plus démunis

Plus qu’une importance, la solidarité est une nécessité. Les premières vagues de froid font leur apparition et chaque jour, les nécessiteux sont de plus  en plus nombreux. Localement, certains s’organisent sans autre critère que la volonté d’aider ceux qui en ont besoin, à l’instar de cette association.

Une organisation en pleine expansion

Rendez-vous dans le département de la Gironde (33), à la découverte de l’association SSF (Solidarité Sans Frontières). Rattachée à la mosquée de Mérignac, cette association créée en 2014 à choisi d’oeuvrer pour tous, peu importe l’origine ethnique, la religion… Constituée essentiellement de bénévoles, ces derniers distribuent chaque vendredi soir des repas chauds aux nécessiteux, et aident à la récolte de dons auprès de la communauté musulmane de Merignac et de Bordeaux. Initialement, une trentaine de repas étaient distribués par 4 ou 5 personnes, aujourd’hui, plus de 100 repas sont distribués par une dizaine de personnes. L’association appelle aux dons de denrées alimentaires via la mosquée, prépare les repas le jour de la distribution, et va a la rencontre de ceux qui ne mangent pas chaque jour à leur faim.

Un repas, un sourire, un moment de partage

Plus qu’un repas, les bénévoles de SSF apportent du réconfort à ceux pour qui le quotidien est un véritable combat. Un sourire, une discussion, de l’attention, autant de choses qui ne sont pas reçues régulièrement par ces hommes et femmes de tous horizons. Maghrébins, Africains, Européens, tous se retrouvent dans la même situation : la vie dans la rue et dans le froid. Le simple fait de leur servir un repas chaud et d’échanger avec eux peut leur redonner de l’espoir. Les lieux de distribution changent chaque semaine, afin d’aller au devant des gens, de venir à eux, d’être, le temps d’une soirée, avec eux.

Il existe localement des associations telles que SSF qui oeuvrent dans le silence, fonctionnant uniquement sur les dons et le bénévolat, auprès des plus démunis, et ce sans aucune distinction. Ces initiatives locales mettent en avant un aspect trop souvent oublié de nos sociétés « modernes » : la solidarité. Cette solidarité entre êtres humains, tout simplement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*