Accueil / Actualités / L’usine Sodastream ferme en Cisjordanie
sodastream boycott

L’usine Sodastream ferme en Cisjordanie

Ce mercredi, l’usine de fabrication de la machine à sodas Sodastream, implantée dans la colonie israélienne de Mishor Adumimune, en Cisjordanie, a annoncé sa fermeture.

Un boycott fructueux

Bien que le directeur de l’enseigne ait annoncé la relocalisation de l’usine d’ici fin 2015, en vue « d’améliorer l’efficacité opérationnelle » se justifie-t-il, sa chute constante en a décidé autrement. Cette usine est en effet la cible perpétuelle de la campagne BDS (Boycott, Dés­in­ves­tis­sement, Sanc­tions), qui dénonce la fabrication de cette machine à gazéifier les boissons depuis 2005.

9% de perte sur son chiffre d’affaires

 ll aura fallu attendre l’importance du boycott de cet été, alors que la population de Gaza périssait sous les bombes, pour que la communauté internationale agisse collectivement afin de faire baisser le chiffre d’affaires de la marque. Et ça porte ses fruits, ce dernier a atteint 125,9 millions de dollars au troisième trimestre contre 144,6 millions à la même époque en 2013.

Une victoire qui démontre que le boycott continuel n’est pas chose inutile et que l’action collective est primordiale pour faire pression sur certaines entreprises afin qu’elles arrêtent leur collaboration avec cet Etat criminel.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*