Accueil / Actualités / Une ministre britannique récite des versets du Coran

Une ministre britannique récite des versets du Coran

Dans un discours prononcé à Birmingham, au congrès du parti des conservateurs, la ministre britannique de l’Intérieur , Theresa May, a utilisé des versets coraniques pour prouver que l’organisation de l’EI n’a rien en commun avec l’Islam.

Un discours peu commun

Cette ministre a ainsi choisi de réciter ces deux versets en l’occurrence :

« Ô hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur ». Sourate Al Hujurat, Verset 13.

« Nulle contrainte en religion ».  Sourate Al Baqarah, Verset 25

Son objectif  était de dissocier de la masse musulmane l’organisation de l’EI, contre lequel son pays s’est engagé à mener une offensive en coalition avec plusieurs pays européens et arabes, dont le chef de guerre reste les Etats Unis.

Elle a, en outre, évoqué dans son allocution des mesures drastiques allant du retrait du passeport, de l’interdiction des prises de parole dans les médias et dans les lieux publics aux « prêcheurs de la haine », comme le sont surnommés certains prédicateurs musulmans britanniques afin de pouvoir ainsi contrer « l’extrémisme » dans son pays.

Réciter du Coran, une technique à la mode

Avant elle, Georges W. Bush avait lui aussi récité des versets pour faire la morale aux auteurs des attentats de 11 septembre, en citant ce verset :« quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes « . Et  cela ne l’a pas empêché de tuer des millions d’innocents en Iraq et en Afghanistan.

Son successeur à la Maison Blanche, Barack Obama, s’en était également servi dans son discours au Caire en souhaitant la paix aux musulmans, alors qu’il assistait en qualité de spectateur et d’allié aux massacres commis en Palestine, le pays voisin.

Trier des versets coraniques quand ça nous sied est une technique bien à la mode, mais le Coran est bien plus profond et plus large qu’une simple utilisation dans un discours politico-politicien.

Un commentaire

  1. UNE MINISTRE TRES BIEN AVERTIE . ELLE A BIEN COMPRIS QUE LE CORAN EST UNE PAROLE DE DIEU . ET QUE CETTE PAROLE EST ASSICIE A L ISLAM STIPULANT LA VRAIE PAIX

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*