Accueil / Actualités / Quand défendre l’islam devient tabou
Laurence Duvoid et ses invités sur le plateau.

Quand défendre l’islam devient tabou

Récemment, une journaliste du groupe France-télévisions avait pris l’initiative d’axer son émission sur la lutte contre l’islamophobie. Non sans surprise, son intervention a été vivement critiquée et certains sont même allés jusqu’à la menacer.

Une prise de parole claire et sans détours

Laurence Duvoid, journaliste sur l’antenne de France 3 Lorraine, n’a pas cherché à user de la « langue de bois ». Dès le début de son intervention, elle dresse un état des lieux consternant. 691 actes islamophobes recensés en France pour la seule année 2013 (chiffres qui datent de 2014), 78% concernent des femmes…

Un des invités présents sur le plateau, Amine Nedji, président du conseil du culte musulman en Lorraine, précise que depuis toujours en France, il y a cette manie de rejeter tout ce qui est relatif à la religion, sa pratique. Par conséquent, l’islamophobie demeurera un problème de société tant que les politiciens continueront de « surfer » sur certaines polémiques comme par exemple la viande halal dans les cantines scolaires.

« Et le voile, c’est écrit dans le coran qu’il faut le porter ? »

La journaliste insiste sur la nécessité du port du hijab, ses conditions etc… Elle tente, de par son questionnement, d’éclaircir certains aspects méconnus du culte musulman afin d’éviter les amalgames, tristement familiers, auxquels la communauté fait face.

Voici un extrait de l’émission, n’hésitez pas à envoyer vos messages de soutien à l’attention de la journaliste pour son initiative à cette adresse : lorraine.matin@france3.fr

 

2 plusieurs commentaires

  1. Merci à cette femme courageuse et juste …

  2. Salam aleykoum. Chaque fois qu’on parle de voile, les français pensent à la soumission. Faudrait bien qu’ils regardent cette vidéo pour bien comprendre si nos filles ou nos femmes portent le voile par soumission ou par volonté.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*