Accueil / Actualités / Voile islamique : des Suédois choqués par les lois françaises
Capture d'écran

Voile islamique : des Suédois choqués par les lois françaises

Alors qu’en France le musulman est sans cesse perçu comme un danger potentiel, dans d’autres pays il est considéré et traité comme un citoyen, tout simplement.

La Suède et sa longueur d’avance sur la France

Si en France un homme avec une barbe est parfois obligé de subir un interrogatoire dans un aéroport avant de prendre son avion, ou si la femme musulmane se voit dans l’obligation d’ôter son voile avant de rentrer dans un établissement scolaire ou encore pour travailler, il y a des pays où le citoyen musulman peut se sentir « chez lui ». Comme en Suède par exemple, où les signes religieux sont autorisés pour travailler ou pour étudier, et pour qui le système français… est choquant.

Des Suédois « abasourdis »

Des journalistes de France 3 se sont rendus sur le terrain afin de recueillir l’avis des Suédois à ce sujet. D’abord arrivés dans une école, c’est à travers la directrice que les élèves apprennent que le port du voile est prohibé au sein des écoles, collèges et lycées français. Nouvelle évidemment choquante pour la majorité qui, apparemment, n’avait aucunement connaissance de cette loi. Après quoi, la parole est donnée aux enfants. Entre l’étonnement et la non compréhension des plus jeunes comme des grands, les questions -toujours sans réponses- se multiplient.

Vidéo à partager sans modération

 

Un commentaire

  1. Les politiques évoluent. La France est un pays libre et la discussion est toujours possible. C’est vrai que la France est parmi les rares pays en Europe, avec la Belgique, La Grèce et le Luxembourg, qui n’ont pas signé la Convention – Cadre pour la protection des minorités nationonales du Conseil d’*Europe du 1995.Personnellement le voile ne me dérange pas.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*