Accueil / Actualités / Wissous : Richard Trinquier se déchaîne sur l’Islam
Richard Trinquier, islamophobe de Wissous
Crédit photo : lefigaro.fr

Wissous : Richard Trinquier se déchaîne sur l’Islam

A Wissous, ville de l’Essonne, il y a de l’islamophobie dans l’air et ce n’est pas nouveau. Nous vous parlions il y a deux mois de ces femmes voilées interdites de se rendre à la plage pour accompagner leurs enfants, un cas d’islamophobie avéré qui a poussé le CCIF à poursuivre le maire UMP de la ville, Richard Trinquier. Mais ce dernier semble aliéné et borné, son profil Facebook -ouvert- continue d’afficher tout un lot de propos anti-Islam.

Facebook, son terrain de jeu

Le réseau social numéro un est devenu le lieu de prédilection pour vomir toutes les propagandes du monde. Rinchard Trinquier, islamophobe zélé, en est l’exemple même. Tous ses posts sont en relation avec l’Islam, religion dont il ne comprend pas un brin, malheureusement.

Mais cela ne l’empêche pas de faire une fixette en illustrant « comme il peut » ses pensées racistes, allant même diffuser un tract anglais dont on ne sait ni l’origine ni la réelle teneur. Son but ? Attiser la haine envers la population musulmane de sa ville. Des pratiques qui méritent bien évidemment des poursuites judiciaires.

 

Bizarrement, son altruisme le pousse à s’inquiéter-soi-disant- pour ses lecteurs…

 

Richard Trinquier, un raciste qui surfe sur la vague FN

Le terme est fort à l’image du personnage. Entre l’UMP et le FN, le saut est bien aisé. Richard Trinquier n’en est pas à son coup d’essai, sa haine pour la religion musulmane lui fait perdre la tête depuis bien longtemps, une tête relativement creuse au vu de ses propos. L’Islam est un fonds de commerce qui fait vendre, Trinquier l’a bien compris et c’est la raison pour laquelle qu’en tant que maire de la ville de Wissous, il ne parle que d’Islam et pas un seul autre thème ! Un maire qui représente uniquement la haine, qui fait confronter les populations de sa ville et qui continue à envenimer les boites crâniennes de nombreuses personnes simplettes, adhérant à sa propagande anti-Islam. Si Richard Trinquier et ses compères l’ont oublié, l’islamophobie et l’appel à la haine sont condamnables, et nous sommes là pour le leur rappeler.

Ecrivez vous aussi à M. Trinquier pour lui faire poliment savoir vos pensées.

Un commentaire

  1. en Allemage, il y a eu une campagne qui a été dénoncé contre une police de shariah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*