Accueil / Actualités / Quand un Juif marocain se met à scander « Israël terroriste. Il tue nos frères palestiniens » dans les rues de Marrakech

Quand un Juif marocain se met à scander « Israël terroriste. Il tue nos frères palestiniens » dans les rues de Marrakech

Mardi dernier, les Marrakchi ont été surpris par un homme de confession juive qui s’est mis à scander en sortant de chez lui, « Israël terroriste. Il tue nos frères palestiniens. Cela n’est cautionné par aucune religion ! » 

Quand un Juif désapprouve la politique génocidaire menée par Israël 

C’est le journal marocain Al Massae qui rapporte cette information des plus surprenantes. Une information également relayée par le site d’informations bladi.net.

L’homme en question se nommerait Michael, serait âgé de 49 ans et habiterait au Mellah (quartier juif) de Marrakech.

Les habitants du Mellah ont été stupéfaits, mardi dernier, quand ce quadragénaire s’est mis à crier : « Israël terroriste. Il tue nos frères palestiniens. Cela n’est cautionné par aucune religion ! » 

L’homme aurait pourtant un tempérament très calme, parfois même effacé.

Dans un état décrit par les témoins comme hystérique, l’homme se serait mis à accuser les leaders politiques et militaires israéliens de crimes de guerre à Gaza, perpétrés à l’encontre d’une population civile constituée en majorité d’enfants, de femmes et de vieillards. Selon ses dires, les criminels de guerre israéliens ne sont pas des juifs.

« Si ceux qui tuent des enfants à Gaza sont des juifs, alors je les excommunie. »

Une crise psychologique profonde ?

Peu après les faits, des responsables locaux se sont déplacés au Mellah afin de calmer Michael avant de le conduire à la Préfecture de police située sur la place Jama’ El Fna. 

Le président de la Communauté Israélite de Marrakech-Essaouira , Jacky Kadoch, s’est par la suite rendu à la préfecture afin de prendre en charge l’homme qui se trouverait selon lui dans une crise psychologique profonde…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*