Accueil / Actualités / Un mois après le début des exactions israéliennes, la Ligue arabe se réunit « d’urgence »

Un mois après le début des exactions israéliennes, la Ligue arabe se réunit « d’urgence »

Ce lundi, s’est tenue, dans la capitale politique égyptienne, une réunion d’urgence du Conseil de la Ligue arabe avec pour acteurs les délégués permanents. Une réunion présidée par le Maroc et ayant pour objet l’étude de la question palestinienne. 

La question de la Palestine ou l’inertie des Etats arabes 

Bien que l’étude d’une possible cessation durable des hostilités entre Palestiniens et Israéliens fut au coeur des débats, la réunion, ayant eu lieu au Caire, poursuivait également le but d’établir un bilan quant à la mise en œuvre des décisions issues du Conseil des ministres arabes des Affaires étrangères, lors de sa réunion du 14 juin dernier.

Une réunion dite « d’urgence » étant pourtant bien tardive puisqu’elle n’intervient qu’un mois après le début des hostilités !

Lors de cette réunion d’urgence, la Palestine était représentée par une délégation menée par Azzam Al-Ahmad, membre du comité Central du Fatah.

Le vice-délégué permanent du Maroc auprès de la Ligue arabe, Saïd El Hadi, a fermement condamné les exactions israéliennes ayant pour finalité « l’affaiblissement du peuple palestinien » et « l’anéantissement de sa volonté et de son unité nationale ». El Hadi en a également appelé à la communauté internationale, en sollicitant ses efforts afin d’assurer la paix et la sécurité dans les territoires palestiniens occupés. 

« La Communauté internationale est appelée aujourd’hui à faire pression sur l’Etat hébreu pour lever le blocus israélien sur la bande de Gaza et à octroyer une aide humanitaire urgente au peuple palestinien », martèle le vice-délégué.

Une réunion qui ne promet pas de grands effets sur la situation des Gazaouis…

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*