Accueil / Actualités / Gaza : la mosquée Al-Omari partiellement anéantie par les bombardements israéliens
Crédit photo : Mohammed Abed

Gaza : la mosquée Al-Omari partiellement anéantie par les bombardements israéliens

Après les écoles et les hôpitaux, les forces israéliennes n’hésitent pas à s’en prendre aux lieux de culte musulmans. Effectivement, samedi matin, les bombardements israéliens visaient la mosquée Al-Omari, situé dans la ville de Jabaliya, au nord de Gaza.

Détruire les mosquées car le Hamas y cacherait ses armes 

La mosquée Al-Omari n’a pas été la seule à faire les frais du despotisme israélien. En effet, en une seule nuit, les forces israéliennes ont bombardé cinq mosquées, toujours dans un soi-disant souci de sécurité.

Selon les prétentions israéliennes, « le Hamas y dissimule des armes et y dispense des formations pour leur utilisation. »

Au-delà des conséquences matérielles, Daoud Zakariya Suleiman, le muezzin de la mosquée, a perdu la vie du fait de ces bombardements-Rahimahullah

En près d’un mois d’assauts, plus de dix mosquées et deux églises auraient été partiellement détruites à Gaza par les Israéliens.

Crédit photo : Mohammed Abed

Crédit photo : Mohammed Abed

 

Crédit photo : Mohammed Abed

Crédit photo : Mohammed Abed

 

gk3

Crédit photo : Mohammed Abed

 

Crédit photo : Mohammed Abed

Crédit photo : Mohammed Abed

 

gk5

Crédit photo : Mohammed Abed

 

Crédit photo : Mohammed Abed

Crédit photo : Mohammed Abed

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*