Accueil / Actualités / Israël : voici comment on forme des terroristes

Israël : voici comment on forme des terroristes

On ne cesse de rabâcher que tous les contenus diffusés montrant la barbarie de Tsahal est soit montage, soit propagande. Or, il n’en est rien. Les cadavres sont bien des cadavres, les morts bien des tués innocents et les images elles, parlent d’elles-mêmes.

« Mort aux Arabes », disent les enfants

Alors que dans l’Etat colon on pleure la disparition d’un soldat, des milliers de civils ont perdu la vie dans la bande de Gaza. Ou l’indignité dans toute sa splendeur.

Dans un climat des plus nauséabonds, on apprend à l’enfant -plus ou moins innocent- comment percevoir le « conflit ». De l’enrôlement pur et dur. On leur fait visiter des camps militaires, monter dans des chars, faire dire des énormités incroyables et le tout, très joyeusement, rendant heureux un individu semi-ahuri semi-débile tenant le micro. Disons les choses comme elles sont, ces gens-là ne veulent pas de la paix, ils veulent tuer sans complexe… sans savoir -ni même accepter- que le prix est la mort.

2 plusieurs commentaires

  1. L’Etat d’Israël a été créé par la force et ne subsiste que par celle-ci. Chaque Israélien (juif surtout) a droit à ce butin. En retour, chaque Israélien a le devoir de prendre part aux risques que cela engendre. Alors, tout le monde est préparé dès son jeune âge. Voyez les normes de durée du service militaire partout dans le monde (en temps de paix). Israël est la seule exception. Trois ans pour les femmes. Elles sont gâtées au pays de David.

  2. C’est de bonne guerre que d’apprendre des le berceau à haïr celui que l’on veut détruire .jai regardé un reportage sur le lieu où a débuté la guerre d’Algerie et alors que les français ont quitté le pays depuis1962 les instituteurs enseignent toujours la haine du français.d’autre part les musulmans tuent et martyrisent les chrétiens d’orient qui sont ceux qui habitaient ces pays bien avant les musulmans. Qu Ken dites vous?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*