Accueil / Actualités / Jusqu’à 5 ans de prison pour tout Marocain allant en Israël
Crédit photo : lemag.ma

Jusqu’à 5 ans de prison pour tout Marocain allant en Israël

Au Maroc, un projet de loi, émanant de l’Observatoire marocain contre la normalisation avec Israël,  est source de tumulte au sein du Parlement. En effet, celui-ci propose de pénaliser tout mouvement des citoyens marocains vers Israël.

Un projet de loi condamnant « toutes les formes de normalisation avec l’Etat hébreux « 

Au vu du génocide perpétré par Israël à Gaza, des institutions et organisations marocaines n’ont pu garder le silence, et tentent de se substituer à la communauté internationale, noyée dans un mutisme et une inertie, en sanctionnant l’oppresseur. C’est notamment le cas de l’Observatoire marocain contre la normalisation avec Israël qui, afin de mettre à mal l’économie de l’Etat sioniste, a décidé de s’attaquer au tourisme.

En a résulté, le projet de loi criminalisant « la normalisation des rapports avec Israël », et prévoyant que tout Marocain se rendant en Israël pourrait écoper d’une peine allant de deux à cinq ans de prison, assortie d’une amende oscillant entre 10 000 et 100 000 euros.

A ce jour, le projet de loi est soutenu par cinq formations politiques, parmi lesquels celle dont est issu le chef de gouvernement marocain actuel, Abdelilah Benkirane, à savoir,  le Parti Justice et Développement (PJD). Ce dernier étant un parti politique de référentiel islamique.

Polémique au sein du Parlement marocain 

Si ce projet de loi est soutenu par pas mal de partis politiques, il n’en est pas de même au sein du pouvoir législatif, théâtre de tumultes. Ce projet de loi a, également, contribué  à la division de l’élite politique et des organisations marocaines de défense des droits humains. Certains estiment que ce « projet de loi anti-constitutionnel est influencé par des tendances nazies ». D’autres, défendent le fait que ce texte constitue une « violation claire des pactes et traités internationaux des droits de l’Homme, dénonçant un projet de loi stérile, qui porterait atteinte à l’image d’un Maroc aux identités plurielles ».

A croire que l’actualité à Gaza n’est pas un despotisme teinté de réminiscences du régime nazi…

 

 

 

4 plusieurs commentaires

  1. Taza avant gaza

  2. Personnellement je vois de l’autre côté du miroir. C’est un projet de loi qui visent à calmer toute tentative de soulèvement populaire contre le régime israelien: tous ceux qui pensait partir aider les palestiniens financièrement ou en « faisant le djihad armé » pourront vite oublier… Si c’est financièrement l’Etat marocain a déjà annoncer une aide et pour le djihad il y a 5 ans de prison. Tout ça c’est pour anticiper ce qui s’est déjà passé avec les tunisiens partant faire le « djihad » en Syrie (financé par l’arabie saoudite, le 2ème meilleur ami des US bien sûr). Rien à voir avec le tourisme! Non mais vous croyez vraiment qu’une personne censée dans un climat pareil va se dire « Ah tiens ! et si j’allais faire une petite balade en dessous des bombes, je vivrai le dépaysement total non? »

  3. ça ne me viendrai pas du tout l’idée de partir en vacance dans ce pays sioniste, qui tues nos frères et soeurs.

  4. c’est n’importe quoi ! et pour ceux qui ont de la famille en isreal !??? on les verra jamais alors ou quoi !? c koi cette loi merdique retardé ! franchement des solutions de merde que vous apportiez a cet état, j’en suis dégoute, on est libre de se délacer ou on veut ! je ne suis pllus marocain la…Je suis israélien.
    fal tad’habo ila el ja7im bande de freak

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*