Accueil / Actualités / Gaza : 15 Palestiniens sont morts suite au bombardement d’une école de l’ONU
Crédit photo : métronews

Gaza : 15 Palestiniens sont morts suite au bombardement d’une école de l’ONU

Depuis le début des attaques israéliennes sur la bande de Gaza, le bilan est lourd et ne cesse de s’alourdir. Ce jeudi, près de 15 Palestiniens, dont un enfant, sont morts suite au bombardement sur l’école de l’ONU.

Le Hamas, organisation terroriste ? 

Depuis le début, Tsahal, ainsi que les différentes instances internationales, ne cessent de se cacher derrière le terrorisme. En effet, l’armée sioniste se dit combattre le Hamas -organisation terroriste selon lui- et non pas la population palestinienne. Sauf que, dans une école de l’ONU, où se trouve ces terroristes ? A moins que le terme terrorisme soit -pour eux- synonyme de musulman. L’école servait uniquement de refuge aux palestiniens. Une femme présente dans l’école au moment du bombardement témoigne :

« Nous étions tous assis au même endroit quand quatre obus sont tombés sur nos têtes. […] Des corps étaient au sol, il y avait du sang et des cris. Mon fils est mort et tous mes proches sont blessés. »

Une erreur de coordonnées ? Non, pas cette fois

Sur Twitter, un porte-parole de l’ONU, Chris Gunness, explique clairement que ce bombardement n’était pas un accident. Tsahal avait bien les coordonnées précises du refuge et l’ONU avait tenté de négocier la vie des civils mais en vain :

 « Les coordonnées précises de l’abri de l’ONU ont été données formellement à l’armée israélienne… dans la journée, l’ONU a essayé de négocier une fenêtre d’évacuation des civils qui n’a jamais été accordée », explique-t-il.

Alors que Tsahal -la France, les Etats-Unis et tous les autres complices du massacre- se défend de combattre le Hamas comme une organisation terroriste et que les civils sont touchés par erreur, ce bombardement est bien la preuve d’une volonté, de la part de l’armée sioniste, de tuer sans relâche la population palestinienne.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*