Accueil / Actualités / Valls ne veut pas du soutien aux Palestiniens en France

Valls ne veut pas du soutien aux Palestiniens en France

Depuis le début de « l’opération bordure protectrice » – ou bordure attaque – on dénombre près de 180 morts du coté palestinien. En dépit de réaction de la part de la Communauté Internationale, la population, elle, se mobilise pour dénoncer ce massacre. Du Maroc à l’Indonésie en passant par la France, les mobilisations se font nombreuses, ce qui ne plaît pas à tout le monde…

Un objectif atteint ?

Dans de nombreuses villes françaises, le weekend était aux couleurs de la Palestine. Les associations pro-palestiniennes ont organisé rassemblements et manifestations en soutien au peuple palestinien, ainsi, des milliers de personnes sont descendues dans la rue partout en France. L’objectif, étant de faire réagir le gouvernement, a été atteint mais de quelle manière ?

Valls dit non !

M. Valls s’appuie sur les quelques débordements pour condamner cette mobilisation. En effet, selon lui :

« De tels actes qui visent des lieux de culte sont inadmissibles. [La France] ne tolèrera jamais que l’on essaie par la violence des mots ou des actes d’importer sur son sol le conflit israélo-palestinien »

Cette réaction n’est pas des plus étonnantes de la part d’un Etat qui encourage Israël dans ce massacre. Aussi, on constate une fois encore, l’injustice française vis-à-vis des religions. Car, oui une synagogue visée est inadmissible – attention on ne minimise pas les faits – mais lorsqu’il s’agit d’une mosquée, M. Valls n’y prête pas attention – mis à part pour goûter aux spécialités orientales durant le mois de Ramadan.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*