Accueil / Actualités / La Chine empêche sa minorité musulmane d’observer le jeûne du mois de ramadan
Crédit photo : www.lemag.ma

La Chine empêche sa minorité musulmane d’observer le jeûne du mois de ramadan

Mercredi, une ONG a, depuis l’étranger, dénoncé les mesures restrictives des autorités chinoises adoptées à l’encontre de sa minorité musulmane, les Ouïghours. Parmi ces mesures, l’interdiction de jeûner durant le mois de ramadan.

Les Ouïghours, une ethnie persécutée 

Les autorités communistes n’en sont pas à leur première mesure arbitraire. En effet, cette minorité musulmane turcophone vivant dans la région du Xinjiang, au nord-ouest du pays, est sujette à un acharnement de la part du gouvernement chinois. Près de 9 millions d’âmes sont ainsi privées de leur liberté de culte.

Cette nouvelle mesure interdisant à cette ethnie de jeûner s’inscrit dans le durcissement des autorités communistes à son égard.

Un durcissement qui se veut être une réponse à la réticence des Ouïghours face à la tutelle de Pékin sur leur territoire. En effet, la majorité de cette ethnie est hostile quant à cette hégémonie chinoise.

Fonctionnaires, enseignants et étudiants principalement dans le viseur des autorités

Sont principalement visés par ce « diktat », les étudiants, les enseignants ainsi que les fonctionnaires. En effet, tous sont sommés de ne pas prendre part aux pratiques religieuses traditionnelles associées au mois de ramadan. C’est ce qu’exposent les instructions publiées par divers sites gouvernementaux.

Par ailleurs, les personnes n’observant pas ostensiblement le jeûne du mois de ramadan sont encouragés dans leur dérive. Un bureau gouvernemental du bassin de la rivière Tarim a même publié une photographie illustrant ses employés musulmans en train de manger.

 

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*