Accueil / Actualités / Arabie Saoudite : les non-musulmans sont priés de respecter Ramadan sous peine d’expulsion

Arabie Saoudite : les non-musulmans sont priés de respecter Ramadan sous peine d’expulsion

Aujourd’hui, c’est le premier jour du mois de Ramadan! Et quand certains se réjouissent de sa venue, d’autres se montrent beaucoup moins enthousiastes. C’est le cas des non-musulmans résidant en Arabie-Saoudite. En effet, le ministère saoudien de l’Intérieur leur a fait savoir, via un communiqué, qu’ils étaient priés de respecter le mois de Ramadan.

Respecter le mois béni ou… devoir quitter le territoire saoudien

Un communiqué clair, net et précis ! Le ministère saoudien de l’Intérieur a clairement fait savoir que les non-musulmans étaient sommés de ne pas boire, de ne pas manger, de ne pas fumer et même de ne pas mâchouiller un chewing-gum, que ce soit dans les rues, les centres commerciaux ou encore sur leur lieu de travail.

Les sanctions encourues par les rebelles ? Fin de leurs contrats de travail et expulsion du berceau de l’islam !

Près de 9 millions de travailleurs étrangers visés

De nombreux travailleurs sont concernés par ce communiqué. Principalement originaires d’Asie et de confession bouddhiste ou hindouiste, ces derniers devront respecter cette directive sous peine d’expulsion. Le gouvernement ne devrait pas avoir trop de mal à le faire respecter puisque pour ces travailleurs asiatiques l’Arabie Saoudite, et plus largement le Moyen-Orient, est leur eldorado ! Souvent très pauvres, ils quittent leurs pays dans l’espoir de subsister aux besoins de leurs familles restées dans leurs pays d’origine. Autant dire que leurs emplois sont vitaux !

Les entreprises tenues d’appliquer ce communiqué 

Les entreprises sont toutes tenues, sans exception, d’exécuter ce communiqué en leur sein. Elles devront en informer leurs salariés, voire les sanctionner si nécessaire.

Rappelons que ce communiqué ne se base sur aucune prescription religieuse, et n’a rien à voir avec l’islam.

5 plusieurs commentaires

  1. Salam alaykoum, je trouve ca dur quand même. Cela se faisait il a lepoque du prophète salAllahu alayhi wa sallam ? Les musulmans ne vont pas mourir de soif ou perdre la tête en regardant un nom musulman boire, ils sont plus forts que ca ^^

  2. Je trouve ça un peu dur aussi ^^

  3. Salam ahlikoum, moi je trouve sa tout à fait normal…c’est une question de respect c’est un pays musulmans. Quand je vois qu’en France en 2014 une femme voulant travailler avec son foulard se fait licencié, des femmes en Burqua arrêtés et verbalisés…je me dis que c’est la moindre des choses qu’ils puissent faire ne pas manger en public, en France on ne peux pas pratiquer notre religion librement ou alors ils ne faut pas travailler, on s’adapte alors les expatriés en Arabie Saoudite doivent s’adapter…et on leur a pas interdit de manger ni obliger à jeûner mais juste respecter les musulmans pendant ce mois Béni. Aux Émirats arabes Uni c’est la même et je trouve que c’est une très bonne initiative des gouvernements.

  4. Salam alaykoum je trouve sa inadmissible ce nest pas propre a l’islam ,et l’islam est une religion de tolérance avant tout chacun est libre de porter le poid d’un fardeau a la limite de ses capacité on ne peut pas demander a des non musulmans de ne pas boire ou manger dans des lieux publics dans ce cas ils ne les acceptent pas en Arabie saoudite,je suis choquée de lire sa et ne faite pas d’amalgame avec ce qui se passe en France,la France est islamophobe elle diabolise les musulmans ne mélangeons pas tout restons musulmans
    Chacun son avis

  5. Bonjour a tous,

    Je trouve ça normal , quand on immigre dans un pays , on respecte ses tradition et ses coutumes, comme nous en France.

    Bon RAMADAN a tous.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*