Accueil / Actualités / Voile intégral en France : le verdict de la CEDH attendu au 1er juillet

Voile intégral en France : le verdict de la CEDH attendu au 1er juillet

Depuis 2010, porter le niqab ou la burqa dans les rues de France entraîne une amende de 150 euros – voire plus. Une législation discriminante et qui entrave la liberté de ces femmes qui ne peuvent plus sortir de chez elles vêtues comme elles le souhaitent. Ainsi, une jeune femme saisie, après promulgation de la loi, la cours européenne des droits de l’homme (CEDH).

Rendez-vous le 1er juillet à 11h

Une jeune musulmane de 24 ans a décidé de ne pas laisser le gouvernement français adopter cette loi sans rien faire. C’est pourquoi, le 11 avril 2011, elle saisit la CEDH pour discrimination et atteinte aux libertés de penser, de conscience, d’expression et de religion. Un des avocats de la jeune femme, Me Ramby De Mello, déclare le 27 novembre dernier :

« Porter la burqa n’est pas un signe d’extrémisme, mais (relève) purement de la sphère privée »

La CEDH s’est penchée sur la question et rendra son verdict le 1er juillet prochain à 11h. Un rapport qui, espérons, redonnera raison à la liberté, une des valeurs primordiales de la société française.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*