Accueil / Écrits libres / Je ne veux plus être célibataire !

Je ne veux plus être célibataire !

« Je ne veux plus être célibataire ! », ce serait ce cri venant des entrailles que pousserait toute âme désirant, devant Dieu, franchir le cap du mariage. Pour celles et ceux qui se satisfont de leur statut marital, qui ne voient en rien l’intérêt de s’unir, vous ne trouverez évidemment pas satisfaction -ou très peu- à lire les phrases qui vont suivre. Pour les autres, accrochez-vous, cela risque d’être rude… du moins pour certains.

Qu’est ce que le mariage ? 

En voilà une bonne question. Le mariage, oui oui, c’est un homme et une femme (exclusivement cela, pas d’autres dérivés possibles) qui décident de s’unir de manières physique, spirituelle et morale. Le mariage en Islam constitue une union tridimensionnelle où interviennent les concubins et Allah -Gloire à Lui Seul- afin de former un cocon où tout plein de projets naîtront. En imagés, les concubins interagissent entre eux de façon horizontale, la relation avec Dieu est elle verticale, c’est Lui qui permet l’union et c’est Lui qui place entre les flux horizontaux des « amoureux » des secousses qui font que parfois tout n’est pas rectiligne et que plus généralement, tout n’est pas comme on le souhaiterait. Pour conclure hâtivement, le mariage c’est la finalisation de la foi, la stabilité spirituelle pour une éclosion personnelle et un bonheur mutuel. Tout ça semble rimer, si de surcroît cela pouvait rimer dans la vie quotidienne du couple, vous m’en voyez doublement ravi !

On retrouve l’union chez toutes les espèces sur Terre, il faut pour cela un mâle et une femelle.

[Et de chaque chose nous avons créé un couple, peut-être vous rappelleriez-vous] – Sourate 51, verset 49

Veux-tu vraiment te marier ?

On va faire comme si on se connaissait depuis des lustres et se tutoyer, un peu comme le psy avec son patient. Néanmoins rassure-toi, si tu souhaites te marier, ce n’est pas d’une pathologie dont tu souffres. Cette question préliminaire pourrait paraître ridicule et elle l’est sûrement vu que « tout le monde veut se marier », c’est bien connu !

Malheureusement non, trop de personnes et peut-être toi également, ne veulent pas se marier. Sacrilège, qu’ai-je dit qui pourrait donc te froisser ? Vouloir se marier, c’est une intention qui découle d’un désir, qui découle d’un besoin, qui découle d’un manque, qui découle d’une recherche, qui découle au tout début de la foi. Ça découle beaucoup, je sais mais tant qu’on chavire pas et que le cap est tenu, sois apaisé on arrivera à destination -si Dieu le veut-.

Alors, as-tu fait le cheminement inverse, celui qui te pousserait à te questionner sur la réelle perception de ton désir de trouver femme pour toi ou homme pour toi chère sœur ? Si d’emblée, tu n’as pas saisi la dimension de la volonté de se marier et donc de ne plus être célibataire, tu n’as pas compris dans quelle aventure tu souhaites mettre les pieds car avouons-le, il faut un peu plus de provisions pour franchir le cap !

Logiquement, qui de sensé ne voudrait pas avoir sa femme, ses enfants, son nid douillé, sa petite cabane dans le jardin, faire du bricolage le dimanche, manger de bons petits plats maisons, jouer à la Play avec des enfants tous très bien éduqués et bons élèves à l’école et aux cours religieux etc… ? Ah vous vous y voyez déjà, hein ? Oui, le tableau est très rose, quasi utopique, mais ça fait rien, ce n’est pas le sujet ici. Le mariage est donc un passage qui en fait rêver plus d’un, désirer fonder une famille est une des clés de voûte de ce besoin mais le besoin primaire, celui qui fait qu’on n’a plus envie d’être célibataire : c’est plaire à Allah -Gloire à Lui Seul- , augmenter ses hassanat et inexorablement diminuer ses péchés…

 

Le Prophète ‘alayhi salat wa salam a dit : « Deux rak’ah de Prière accomplies par un homme marié valent mieux que toutes les Prières accomplies par un célibataire qui passe la nuit en priant et le jour en jeûnant »  [Makârim al-Akhlâq”, op. cit., 8e Partie, Chap. 1, p. 197]

C’est bon j’ai envie de me marier, il me faut trouver la bonne personne !

Etape cruciale, je te l’accorde. D’abord, oui une femme peut demander -dans les règles de la bienséance islamique- à un homme de l’épouser, cela n’est pas illicite. Ceci dit mesdemoiselles, n’allez pas dès demain matin taper aux portes de tous les hommes que vous auriez repérés. Une femme peut demander un homme au nom de la foi si elle espère en lui un mariage via son tuteur, pas d’elle-même, évidemment. Mais en soi, là n’est pas le problème : le réel souci ne réside pas dans qui demande qui mais plutôt qui demande quoi ! On va donc se pencher sur l’homme…

Et hop, tu te transformes en « quoi », ce n’est pas péjoratif, voyons ! Un « quoi » signifie ici quel genre de femme tu vas choisir et pour quels critères. Trop de personnes font cette fixette sur la beauté physique, voilà c’est dit. « Il faut que ma femme soit… » apposé de tous les adjectifs qui puissent exister « …car je vais devoir chaque matin la voir durant toute mon existence ». Oui, c’est dit si mélodieusement…

Si tu cherches une femme aux formes ultra généreuses, au visage angélique, qui rigole toujours de tout, qui aime les tâches ménagères, voilée et pratiquante à souhait, qui connaît le Coran par cœur et  par dessus tout très bonne cuisinière… stop mon frère, tu ne veux pas te marier, remonte vite au paragraphe précèdent. Que ta future femme te plaise, nul grief à cela, que tu demandes un robot sorti d’usine avec toutes les options que tu souhaiterais, je ne pense pas que Siemens fasse des femmes…

MouqabalaPower !

Si tu désires te marier, tu trouveras bien vite, par la permission du Tout puissant, celle qui constituera ton bonheur; peut-être pas avec toutes les qualités du monde, mais avec les qualités qui feront de toi un homme complet et stable… car célibataire, tu titubes beaucoup.

Et pour trouver ta femme, jeune homme, il y a une solution que tout le monde fredonne mais que bizarrement trop peu pratiquent : la mouqabala ! « Wah, il a dit le mot sacré ! ». Alors non, pour les plus arabophones, la coupe du monde approche certes mais la « Mouqabala » n’est pas un match de gala programmé au Brésil. La mouqabala ou littéralement « rencontre » est une étape qu’il ne faut surtout pas louper si on ne veut pas que les casseroles volent dès le 2ème mois.

Avant cette fameuse rencontre, tu devras observer ces nombreuses femmes de ton entourage dont tu as bon écho, qu’on te conseillerait ou bien tout simplement qui t’ont plu dans leur façon d’être. La mouqabala est l’étape de test pour elle et surtout pour toi. Lors de cet exercice de confrontation, tu seras en face d’elle et tu la verras dans toute sa splendeur -ou pas- accompagnée de son mahram (tuteur légal). Durant ce rendez-vous, ne t’empiffre pas trop de gâteaux et de thé, concentre-toi sur elle et ce que tu devras lui dire… et pour ça, préparatifs.

Quelles questions lors d’une mouqabala ? Pour les nuls voire très nuls

La mouqabala, ça fait rire de nombreux frères… et certainement des sœurs aussi. Pour ne pas arriver à blanc et rougir comme une tomate de Provence, il te faut prévoir ton petit questionnaire… et aussi prévoir des réponses à celles qu’on te poserait, bah oui, tu ne seras pas Julien Lepers ce jour-là.

Parmi les questions que tu te dois de bannir de ta liste, celles du genre : « T’aimes les fraises ? », « C’est quoi ta marque de machine à laver préférée ? », « Tu veux qu’on aille où pour nos noces de diamant? » et toutes les questions les plus farfelues qui soient. Privilégie les choses qui te tiennent à cœur, qui sont importantes pour que la bâtisse -dans tous les sens de l’expression- tienne !

Quelques questions qui seraient peut-être importantes : « As-tu lu l’article de Katibîn sur le mariage et notamment le paragraphe 2 ? » :). Plus sérieusement…  « Est-ce que tu as des attentes particulières de ton époux ? », « Connais-tu le poids de l’engagement dans l’Islam ? », « Seras-tu patiente, me pardonneras-tu si je fais des erreurs, et j’en ferai certainement ? », « Quel rôle joue l’Islam dans ta vie ? », « Quelle est ta relation avec le Coran ? », « Comment te comportes-tu avec tes parents ? », « Comment te comporteras-tu avec les miens ? », « Souhaites-tu travailler ? », « Es-tu féconde ? » (ne pas l’être n’est pas une fatalité), « Souffres-tu d’une quelconque maladie ? » , « Sais-tu que je serai le chef de famille et que tu me devras obéissance, qu’en retour je devrais te combler et porter du mieux que je peux notre foyer ? »… voilà, quelques questions qui me sortent de l’esprit mais il y en a des centaines selon les sensibilités de chacun.

Quelques-unes de ces questions sont déclinables pour la femme, toutefois retiens bien une chose, tes questions doivent être emplies de miséricorde.

Nous nous sommes mis d’accord…

Ça y est, la mouqabala est passée et elle s’est super bien passée. La fille est pieuse, semble douce et a répondu à tes questions plutôt honorablement… Elle est musulmane, dois-je le dire ? Voilée, dois-je le dire également ? Tu organises donc ton zawaj (mariage) et non pas ton « HALAL » ! A force de qualifier le mariage de halal, on va bientôt dériver vers « haram » car 90 % voire plus des unions dites entre musulmans ne sont pas convenues dans des situations halal… mais t’inquiète, on va y venir…

Tu sors le chèque ou le bétail, tu payes ta dote, plus petite elle sera, mieux ce sera pour toi… et pour vous. Si elle te demande un peu plus, tu seras dans l’obligation de la régler si tu en as les moyens; si ses parents t’en demandent beaucoup trop, tu auras alors raté le coche… et n’auras pas très bien cerné ta cible. Remonte vite au chapitre du dessus !

Les excès, la célébration et les époux

Tu dois donc t’unir avec cette femme qui est ton choix de raison, je te le rappelle, elle n’a pas toutes les qualités du monde tout comme toi tu ne frôles pas la perfection. Tant que celle-ci n’est pas tienne, tu n’as pas le droit ni de la fréquenter, ni de la toucher, ni de lui parler dans un contexte non-légiféré, ni chatter sur Facebook avec elle.

Si tu es totalement à côté de tes pompes et que ta mouqabala s’est passée comme un briefing d’avant festival, commencent alors les artifices… Une salle avec un DJ. Une piste dansante. Un traiteur avec plein de mecs qui rentrent en contact avec les femmes lors du service, qui les voient remuer du popotin et jouer des coudes. Un cortège avec plein de coups de klaxons. Un défilé avec des robes aussi dénudées que superficielles. Des plats avec de la farine et des œufs, un gros bloc de sucre du bled, des bougies à croire qu’on est à la messe dominicale… Un photographe pour prendre cliché sur cliché comme si le couple allait seulement vivre le jour du mariage et le lendemain, se dire adieu. Tout cela est la jolie liste des déboires du mariage, et la liste n’est évidemment pas exhaustive.

Tristement, cela constitue une perdition de l’âme, un égarement profond, un oubli de la tridimensionnalité du mariage… oubliant par là même le fondement de celui-ci. Et Allah l’Exalté dans tout ça ? Ah oui, tu as fait venir un imam « pour bénir » ce mariage ! Mais tu croyais que c’était quoi, une cérémonie d’exorcisme ?

La fête bât son plein, les invités sont heureux, les conjoints dansent et sautillent de partout… oui tu es heureux, tu as dépensé une somme exorbitante pour… attiser les flammes de l’enfer. Aïe, ce n’est plus aussi drôle qu’il y a quelques paragraphes. Et puis, il faut dire ce qui est ! Marre !

Marre d’entendre : « moi, je ferai un mariage dans la Sounna » pour voir des décolletés le jour J. « Il y a rien de mieux que d’inviter la famille et les nécessiteux » pour observer une débandade de musiciens débarquer. « Al hamdoulillah » alors que sur toute la ligne, tu t’es trompé(e).

Et puis, osons le dire : jamais il n’y a eu autant de divorces dans la communauté musulmane qu’aujourd’hui. En l’espace d’un clin d’œil, hop c’est fini. Et là j’ai envie de te dire, « mais tu étais où avant pour divorcer maintenant ? ». Il fallait divorcer d’elle avant de l’avoir épousée, ça évite de laisser des marmots livrés à eux-mêmes, des femmes qui ont perdu leur virginité à la pelle et qui vont se donner ensuite sur des sites de rencontres car plus personne ne les considère comme « normales ». Triste spirale infernale qui embarque tout sur son passage et qui sème la zizanie sur plusieurs générations…

Bienheureux es-tu si tu as échappé à ces vices cérémoniaux, bienheureux serez-vous par Dieu.

Appelons un chat un chat

Oui, appelons un chat [tchat] un chat [tchat]. Pas celui qui fait miaou, bien entendu. Le chat, c’est cette nouvelle bouée de sauvetage que s’octroient bon nombre de musulmans prétendument plus malins, plus dans l’ère du temps.

Meetic, Inchallah, Mektoub et tout le tralala des noms qui sonnent « halal » pour rencontrer « sa femme » ou « son homme », c’est la nouvelle mode. Par Dieu, celle ou celui qui connaît l’Islam et qui ose dire que le chat est une solution saine pour trouver une femme ou un homme est dans l’hypocrisie. Il y a un mal qui ne cesse de nous coller à la peau, c’est de nuancer tout et  de relativiser tout. On se trouve ainsi une panoplie d’excuses pour nos péchés sans se chercher à se les faire pardonner.

Quand tu te connectes donc sur ce site de rencontres, que tu t’identifies comme célibataire, que tu colles ta photo, que tu te décris, ça y est tu es bon pour Carrefour ou Leclecrc car tu es un produit avec un code-barre. Et ton code-barre, tu le trouves en haut dans l’URL comme un vrai produit de consommation dans le rayon viande fraîche du magasin.

Alors ma sœur, si tu es adepte de ce genre de refuges, ne te plains si des charognards viennent te dévorer. Tu t’étales comme un vulgaire objet et l’homme avide, lui, vient faire ses courses. Il te met dans son caddie avec d’autres et ça y est, il a fini ses emplettes journalières… mais il reviendra demain pour de nouveaux achats. Puis tu vas me dire « ma copine Rachida et son mari Samir se sont rencontrés là, et aujourd’hui ils sont heureux ». Mais qu’appelles-tu bonheur ? Ce qui est fait d’une manière saine, bâti sur des bases légiférées ou bien les quelques exemples éphémères qui ne constituent en rien une règle car pour combien de déprave débouche-t-on sur une relation régie par les lois d’Allah sur ce genre de sites ? Se reposer uniquement sur sa force mentale, prétendre ne pas tomber dans le vice ou résister aux tentations est déjà une preuve de faiblesse… et puis, l’Homme est faible.

Pas de désespoir, tout arrive à point

Si la femme qui souhaitait se marier admettait tous les prérequis du mariage et que l’homme qui souhaitait se marier admettait tous les prérequis du mariage, on n’en serait pas là. Des plaintes à gogo : « oh y’a pas de gars sérieux ! », « les filles, c’est plus comme nos mères » etc. Chacun trouve dans l’opposé le problème sans se regarder soi-même. Le mariage est une école, et dans cette école on y apprend la science de l’Islam. Pour les plus désespérés, et ce mot me gêne quelque part car il n’y a nul désespoir quand on fait ce qu’il faut – mais seulement quand on déroge aux bonnes coutumes-, des solutions pour trouver conjoint(e), il y en a ! Il y en a et de très simples.

D’abord, obéis à ton Seigneur qui sait mieux que toi ce qu’il y a de bon ou de mauvais. Si tu comptes lui désobéir que ce soit au début, au milieu ou à la fin de cette aventure, ne te plains pas à lui des méfaits que tu engendreras. Le travail sur soi est primordial faute de quoi, on se ferme la porte à beaucoup de choses et notamment au mariage… car qui voudrait d’une femme ou d’un homme loin des préceptes islamiques ?

Invoque ton Seigneur, Lui Seul détient la clé. Ne sois pas de ceux qui se morfondent et qui ne connaissent leur Seigneur que lorsqu’ils ont commis l’excès… pour ensuite L’oublier.

N’idéalise pas ta conjointe, toi mon frère. Elle doit avoir des qualités et du charme, elle en aura très certainement à sa manière, mais elle doit inévitablement avoir la foi. La foi, ce n’est pas dire : « Attends, je porte le voile quand on se mariera ». Ça, ça s’appelle du marchandage et on ne marchande pas avec la religion, sauf si on ne veut pas être heureux. Au-delà, ne pense pas que tu lui donneras ou lui apprendras toi ce qu’elle n’a pas voulu apprendre durant les années passées. Être optimiste c’est bien, tout miser sur le changement radical une fois mariés car pleins de bonne volonté, oublie.

Rapproche-toi des bonnes pratiques et des bonnes personnes. Pour trouver une personne bien, il faut être bien, ça ne s’apprend pas. Et au-delà, il faut fréquenter les bonnes personnes. Fais donc travailler ton réseau pour décrocher un joli CDI, pas viadeo ou linkedin, mais le réseau religieux : mosquée, entourage familial, ami(e)s proches. Si ça ne fonctionne pas de suite, pas de panique, réitère l’opération… ou allège tes critères. Vu le nombre de femmes célibataires pieuses, il est improbable que tu ne trouves pas celle qui te conviendra et à qui tu conviendras.

Ne te borne pas dans le nationalisme pur et dur. Que tu veuilles ou que tes parents veuillent une personne de ton pays, c’est votre droit après tout. Mais qu’elle soit de ton petit village perché dans ta montagne, là, c’est de l’excès. Quand on veut se marier, dans le sens le plus profond du besoin, on se marie avec une femme indépendamment de sa couleur ou de son ethnie. Attention à ne pas être trop radical et à ne pas finir sur la sellette.

« Pas de femmes ici, je vais au bled. » 

Si tu penses ainsi, les carottes sont cuites. Tu n’arrives pas à trouver une femme dans ton pays, qu’en serait-il alors de la polygamie ? Non je rigole… restons sur les bases. Le discours qui voudrait qu’on aille piocher comme un duc dans son pays d’origine est un discours des plus hideux. Que deviennent alors ces femmes qui vivent dans ce pays où tu vis et qui n’attendent qu’un homme de piété vienne taper à leur porte ? Elles doivent elles aussi se délocaliser ? « La marchandise » n’est pas meilleure de l’autre côté de la Méditerranée, pas plus pieuse, pas plus docile non plus. Seulement, cette facilité est devenue un fléau dont naissent d’autres fléaux, non pas que l’acte en lui-même soit répréhensible mais la vérité qui se cache derrière est souvent des plus immondes.

Il est alors primordial de recadrer le tir, de réitérer ses intentions et de comprendre à nouveau -si on a oublié, car on oublie souvent- la nécessité et la finalité du mariage en Islam.

Parents, jouez le jeu ! 

Si de plus en plus de frères et de sœurs, pieux qui plus est, restent sur le carreau; c’est souvent la faute à des parents bien trop ignorants… Oui le papa et la maman veulent le bien de leur progéniture, mais à quelle mesure ? Refuser catégoriquement le reconverti, le black, le blanc, le café-au-lait, le petit, le sans-emploi, le sans-diplôme, le pas-très-riche est une calamité au sein de la meilleure communauté. A un moment donné, il faut comprendre quelle religion on prétend pratiquer, faute de quoi, on va à une perdition galopante.

Parents, jouez le jeu. Il en va de la cohésion de la Oumma, il en va des bienfaits qu’octroie Allah -Gloire à Lui Seul- à ses disciples et il en va plus largement de votre crédibilité. Si vous souhaitez que votre fille reste vôtre, nul problème, elle le sera jusqu’à ce que personne ne veuille plus d’elle…

Conclusion générale

Une conclusion, il en faut bien une… même si on pourrait en dire encore beaucoup. On pourrait passer des journées à trouver des excuses pour ne pas se marier mais la vérité est toute autre. On a besoin intrinsèquement de se marier et le célibat, loin d’être une fatalité, est un état qui ne doit pas durer pour toute personne apte à fonder un foyer.

Le mariage est une aventure des plus enivrantes, des plus riches, un cap décisif même. L’union sous la protection d’Allah Le Très Haut constitue une garantie pour les conjoints, une source de baraka infinie et au-delà, une adoration. Oui, s’unir devant Dieu est une adoration qui parachève la religion de tout un chacun. Cher célibataire, ne te réjouis pas de cet état, chère célibataire, ne désespère pas de cet état. Il y a en toute chose un bien inespéré pour celle et celui qui patientent dans l’endurance et la foi.

On a évoqué via cet écrit de nombreux cas, tous réels malheureusement, qui font que de nombreux malheurs prospèrent dans notre communauté : de plus en plus divorces et de célibataires, la virginité qui s’envole chez l’homme et chez la femme, internet et les réseaux sociaux qui miroitent aux plus pressés un avenir à deux plus rapide, des coutumes de célébrations bien loin de l’Islam et une cruelle absence de confiance et de foi.

Il appartient à chacun de se réformer soi-même pour un jour s’unir aux yeux de Dieu, il appartient à toute personne déjà mariée de se réformer pour suivre le sillon que Dieu a tracé, il appartient à toute âme qui a outrepassé les limites de revenir et de trouver abri sous la miséricorde de Dieu, il a appartient à toute personne sincère de faire les causes pour parvenir au mariage et d’invoquer le Seigneur des Mondes, car c’est Lui qui octroie et c’est Lui qui retire.

Le mariage est un merveilleuse aventure et pourtant, parmi les célibataires, on compte un savant de renom… on lui demanda alors :

« Pourquoi n’es-tu pas marié ? », il répondit alors : « J’ai oublié. »

Ce savant est Cheikh ibn Tamiyaa rahimahu Allah, un homme qui a fait de la science religieuse sa priorité.

 

40 plusieurs commentaires

  1. Salam aleykoum,

    BarakaAllahou fik pour cet article qui vient traiter un sujet universel et dans lequel bon nombre vont se retrouver… Un article certes long mais qu’on ne lâche plus une fois commencé. Bravo pour votre écriture ainsi que pour la touche d’humour apportée 🙂

    Qu’Allah ‘azzawajal accorde à toutes et à tous, une moitié pieuse !

    • Salam Aleykoum Wa Ramatulah
      Baraka Allahu fik pour ce tres bel article.Vraiment très bien expliqué du début jusqu’à la fin .
      Le frère ou la sœur qui prendra soin de lire ce résumé ne pourra que trouver de bons conseils, des suggestions plus que « remarquables ».De surcroit avec parfois un délire très bien plaçé et très approprié à des situations préçises .
      Bon nombre d’entre nous se retrouverons à travers des situations différentes.
      La densité de notre foi , notre Amour pour Allah, notre discernement, notre attachement aux obligations divines et la mise en pratique de celles çi , la patiençe (vertue) ne peuvent que nous acheminer sur la voie parfaite de l’islam (LA VRAIE RELIGION PARFAITE ).
      L’ampleur de notre foi, le discernement, le non matérialisme, la justiçe, la douçeur, l’acceptation des raçes font parti des choses qu’Allah nous recommande pour arriver à une issue quelquesoit les domaine de notre vie
      Ne pas cherchons les compliquations évitent des déboires.
      Un p’tit message à tous çeux et celles qui me lieront
      Le mariage doit etre la moitié du dine pour chacun, sinon c’est souvent l’echec.
      Allah a mis des lois ce n’est pas par hasard respectons les et tout ira pour le mieux.
      Evitons les mensonges, l’hypocrisie, évitez de tomber dans le matérialime, dialoguez quand il y a qqchose qui ne va pas au sein du couple
      CONCLUSION
      Mettez les règles d »Allah en priorité dans votre vie et tout ira bien incha Allah

    • Je suis content pour tout renseignement je viendrais a nouveau sur ce site

  2. Es selem aleikum,
    Un bel article traitant un sujet sérieux !
    j’ ajouterais aussi les questions qui concernent la vision d’avoir des enfants et leur éducation : allaitement, instruction scolaire (IEF, école publique …).

  3. Djazakalu rahyran pour ces quelques lignes, de la réalité au conseil… de l’humour à la patience… de nombreuses portes ouvertes et des vérités poignantes….

    Action, réforme des coeurs et confiance en Allah…

    Qu’Allah nous facilite et nous rendent meilleur! AMIN!

    Encore merci pour cette petite lecture, le style est un régal ; )

  4. salam ‘aleykoum wa rahmatouLlahi wa barakatouh

    jazakoum Allahou khayren

    sympa la touche d’humour dans l’article

    je me permets juste d’ajouter qqch pour ceux et celles qui veulent se marier mais éprouvent de grandes difficultés à le faire : les maux occultes frappent de manière impressionnante la oumma et la source de ces difficultés peut résider dans un mal occulte

    dans ce cas, pensez à la roqya !

    peut-être ce site en parlera dans un autre article au sujet du mariage ? car par Allah, beaucoup sont touchés par les djinns amoureux, le mauvais oeil, la sorcellerie… et c’est un problème que l’on ne peut pas ignorer

    wa Allahou a’lem

  5. De a à z l’article présent m’a passionnée car tout le monde peut se retrouver. Et c’est vrais que trop d’erreurs se produisent quand on confond religions et tradition. Qu’Allah nous guide tousse dans le droit chemin en se mois sacré du Ramadan.
    Selem et merci encore

  6. Salam alaykoum
    Tout ça c’est du bla bla pardon de vous le dire mais mon opinion est la réalité car je suis dans le cas cité et je peux vous dire que c’est pas vrai du tout….
    Aujourd’hui une musulmane voilée ne peut pas se marier si elle n a pas de famille qui peut lui présenter .. Moi je suis célibataire et tout ce que vous dites ne me convainc nullement et me fait penser que vous n’avez pas étudier le sujet dans tous ces côtés libre a vous de faire une réelle étude et vous conclurez que c’est très difficile voir impossible de se marier de nos jours quand on est femme musulmane voilée active…
    Allah ou a3lem

    • Wa’alaykoum salam, tout ce commentaire avec autant de « négations » pour zéro argument ? Vous avez dit une seule chose bien vraie : « Allahou a’lam » 🙂

      • Salam,

        Je suis d’accord sur un point avec la soeur, c’est que malgré tout ce qui est dit c’est pas évident du tout. Ne serait ce que de connaitre une sœur…
        Pour ma part j’ai demander à toute ma famille leur réponse c’est je connais personne.

        J’ai demander à internet (pas de site douteux bien évidemment, c’est ma soeur qui demande j’ai 0 contacts avec les filles en questions), uniquement des réponses louches d’après elle. Du style « est ce qu’il porte l’habit islamique? ».

        J’en suis même arrivé à demander à une fille directement de faire connaissance en présence d’un mahram, elle m’a limite confondu avec un malade mental.

        C’est loin, très loin d’être évident…

        • Wa’alayki salam, ma soeur, il y a un remède à toute maladie. La patience en est un à condition d’observer les règles religieuses. Si tu n’as pas réussi à trouver homme, cela ne veut pas dire que tu as usé de la mauvaise technique, que tu n’es pas mariable, que tu ne trouveras pas ou que tu dois « te vendre » comme le font toutes ces personnes qui se marient « aux yeux de cheytan ». Il faut persévérer, tout vient d’Allah. Et qu’Allah te soulage au plus vite !

    • Slm en koi cela est dure?

    • Pour commencer, j’ai beaucoup aimé votre article et continuer à nous faire partager votre expérience et opinion !!!!

      Il y a en effet beaucoup de négations dans les propos » Emmatoullah » mais je comprends cette soeur ! en effet aujourd’hui même en faisant agir le réseau familial ou amical, ou en demandant aux imams, on se retrouve souvent confronter a des réponses négatives….
      C’est forcément le mektoub et Dieu qui en a décidé ainsi, « certes » mais je pense qu’IL FAUT TROUVER UNE SOLUTION face à L’AMPLEUR DU CELIBAT CHEZ LES MUSULMANS, qui veulent respecter leur religion!

      Car d’AUTRES (sheytan) proposent des solutions HRAM, un business qui profite à des géants milliardaire non musulmans qui font en parallèle d’autres business illégaux tels que la pornographie, et ceux-ci se cachent derrière des pseudos maghrébins, donnant encore une fois une mauvaise image de l’islam.
      La réalité est que les sites de rencontres maghrébins sont en grande majorité des outils pour faciliter les rencontres coquines.

      Je connais beaucoup de frères et soeurs dans le désespoir voulant se marier; pourquoi ne pas trouver une solution HALAL pour unir ces personnes, il y a un problème aujourd’hui reconnaissons le ! et en nous unissons nous pouvons trouvons une idée simple, une méthode pour présenter un musulman à une musulmane dans le respect de la religion. Une femme à Toulouse à décider de travailler à la mosquée de Toulouse pour prendre en charge les demandes des frères et les proposer aux tuteurs des soeurs. Voilà une femme qui veut faire changer les choses!!
      Notre communauté reste PASSIVE et EGOISTE même au sein de leur propre famille. Vous êtes marié hamdoullah maintenant aider les autres qui ne le sont pas !

      AGISSONS au lieu de débattre ! Si ton cousin, frères ou autres te dit « je veux me marier » alors fait l’effort de demander autour de toi si une personne cherche à se marier ! et parfois cette personne se révèle être juste en face de toi, parmi nos propres ami(e)s !
      SOYEZ à L’écoute des personnes qui vous entourent car en ne le faisant PAS vous les forcer à trouver d’autres solutions qu’il regretteront, nous sommes tous responsable et nous ramenons nos freres et soeurs indirectement dans le HRAM, et nous constatons qu’un frère ou une soeur se retrouve à 40 ans encore célibataire!!!!!!!!
      Courage et que Dieu permettent à tous de trouver le bonheur éternel inchALLAH

  7. Les gens de nos jours ne veulent plus se marier, juste consommer, s’amuser; il n’y a plus d’hommes valables

    • Salam Aleikoum

      Encore une qui n’utilise pas sa cervelle et qui pleurniche en mettant tous les hommes dans le même sacs c’est d’un ennui..
      Si vous n’arrivez pas a trouver un gars bien le problème vient peut être de vous et de votre comportement ? Est ce que vous méritez d’être avec un gars pieux ?
      Si oui, patienter faite confiance à Allah, prier et tout viendra à point à qui sais attendre in sha Allah 🙂

  8. Salam alaykoum,

    Baraka Allahoufik pour cet article qui est bien écrit, reflétant pour beaucoup la réalité et est source de réflexion… Le style m’a fait sourire ))

    Al hamdu lillah il est porteur de beaucoup d’espoirs pour ceux et celles qui veulent un jour se marier et aborde de bien bons conseils pour ceux qui sont en train de se marier et pour ceux qui sont déjà mariés.

    Merci encore pour tous les détails qui foisonnent et pour le rappel de se soumettre en toutes circonstances à Allah le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux c’est bien la que toute la question demeure et peut répondre a toutes interrogations quelques soient.

    QuAllah vous récompense pour le temps, l’effort d’écriture, de recherche et des bons conseils que vous avez suggère et je remercie Allah d’avoir en notre communauté des gens qui usent de leur bon humour pour transmettre facilement notre islam.

    Baraka Allahou fik.

  9. Je suis musulman, je sui dorigine marocaine, je travail enormement, je me refuse de frzquente les endroit vissieux,(web, bar, plage etc) jai 29 ans, je ne frequente aucune femme et je n en ai frequenter aucune dans ma vie. Une bonne situation financier (normal jai pas de femme) le sens de l humour, plutot beau garcon il parait (mince les yeux vert)

    Mes ami me disent sort on va ten trouver une, ma famille me dit vien au bled
    tout le monde veux me voir marier mais personne ne me presente, car la mode veux que chacun trouve l amour sois meme

    et quan je regarde le comportement de certain et certaines et l approbation des autres, je ne sais plus a quoi me fier

    moi ce que je cherche c une femme pieuse ou qui fait tout pour le devenir,

    Ma question est simple, je fait quoi pour la trouver?

    • Je suis dans le même cas malheureusement.
      Difficile de trouver la personne pour se marier.
      La patience et l invocation sont les maîtres mots.
      InshAllah

    • Salam ‘aleykoum,

      Je suis aussi d’origine marocaine, pratiquante voilée, toujours étudiante (en master) et parfois en cours je me laisse distraire par la même question que tu te poses  » Je fais comment pour me marier? »

    • Je ponse qe tu m convient

  10. Salamoualaikoum,

    Je trouve cet article excellent : bien écrit et riches en informations et conseils. Je me retrouve et j’approuve en grande partie SAUF sur un point. Ce point de désaccord vient aussi du fait que vous avez fait un article globale qui englobe beaucoup de situations.

    Pour moi, il y a une incohérence dans le texte et une catégorisation un peu rapide pour les personnes se mariant au bled.

    Il y a une incohérence dans 2 paragraphes qui se suivent.
    D’abord, il est dit “Ne te borne pas dans le nationalisme pur et dur”. “on se marie avec une femme indépendamment de sa couleur ou de son ethnie.”
    Ensuite vous stigmatisez ceux qui vont se marier au pays :
    « La marchandise » n’est pas meilleure de l’autre côté de la Méditerranée, pas plus pieuse, pas plus docile non plus.”

    D’un côté, on est d’accord pour dire que le mariage se n’est pas une question de couleur et d’origine. L’important est de savoir pourquoi et pour QUI ont se marie : se réaliser dans sa religion et ALLAH. Donc quelque soit le pays celui dans leque on vit ou dans n’importe qu’elle pays du monde (à l’heure de la mondialisation, tout est possible) et pourquoi exclure le pays d’origine ?????

    Au contraire, j’ai l’impression que vous stigmatiser “Seulement, cette facilité est devenue un fléau dont naissent d’autres fléaux, non pas que l’acte en lui-même soit répréhensible mais la vérité qui se cache derrière est souvent des plus immondes.”

    Je souhaite insister sur le bien fondé de personnes qui se marient au bled avec la bonne intention.
    Je ne vois pas en quoi une personne qui n’a pas trouvé chaussure à son pieds dans le pays dans lequel il vit n’irait pas tenter sa chance dans son pays d’origine avec beaucoup de précautions et la bonne intention parmi elles :

    1. avoir conscience comme vos le dites que ce n’est pas une situation ‘logique’ et ‘systématique’ qu’il faudrait généraliser (que deviendrait les celibataire du pays ou l’on vit ?)
    2. ne pas aller “faire son marché” en allant voir plusieurs prétendants (tes) et faire son choix, ce ne serait pas respecueux
    3. avoir conscience que faire ce choix ca peut-être cause de complication (rompt le lien familiale : par exemple les petits enfants peuvent ils se contenter d’une visite annuelle chez leur grands parents ?)
    ect …

    Effectivment, je rejoins les commentaires ci-dessus sur la difficulté de “trouver” quelqu’un en France. Je vois 2 raisons principales :
    – les parents, proches, amis mariés MUSULMANS, … ne jouent pas pleinement leur rôle (se soucier des célibataires). Donc il devient difficile d’avoir ce “premier contact halal”.
    – la plupart des jeunes musumans n’admettent pas de se marier sans ‘fréquenter’ ou ‘se connaître’ (sauf dans les “pays d’origine” où ce principe existe toujours, d’où l’aspect méritoire de se marier au bled pour certains cas).
    Je pense donc que ce sont nos “manquements” au sein d’une société occidentale (où on nous apprend qu’il est inconcevable de se marier sans bien se connaître et où la communauté ne joue pas son rôle de mise en contact des jeunes celibataire) qui conduit certaines personnes à aller chercher ailleurs le bonheur.

    au plaisir de vous relire

  11. je suis du même avis que la soeur, qui pense que cet article n’est absolument pas à la page comme on dit!
    je ne sais pas dans quel temps vous vivez? pour réussir à écrire cela sans se poser la question de la réelle souffrance que cela engendre, je pense que vous devez être marié et bien marié par ailleurs!!
    Oui on aime DIEU autant que vous, oui nous craignons DIEU autant que vous, et oui nous avons des moments de désespoirs!
    vous savez pourquoi? non vous devez pas le savoir je pense
    et bien, je vais vous le dire, parce que DIEU nous à crée pour l’adorer sert! mais il nous à crée également pour aimer et être aimé; pour mettre un enfant au monde, pour prier le coeur léger, pour dormir le coeur léger…
    quand après 40 années de vie , vous êtres toujours seule, malgré vos invocations, malgré votre patience, au bout d’un moment vous craquez, vous ne pouvez plus.
    on est pas des idiots pour penser que la vie de couple c’est des rires et des chants toute l’année, on sait se qui se passe autour de nous, on est pas sur un nuage et vous sur terre!!!
    ouvrer les yeux écrivez quelques chose d’utile pour aider la communauté , s’est du réchauffé ce que vous écrivez!!
    je suis pas méchante, mais je trouve terriblement injuste que des gens qui ne vivent pas ce malheur parce que cela est un malheur quoi qu’on en dise puissent se sentir libre d’ecrire de telles choses sans savoir de quoi ils parlent.
    une dernière chose, on sait ce qu’on vaux. et ALLAH n’a jamais dit qu’il fallait prendre un homme ou une femme quelconque pourvu qu’on soit marié!!

  12. Salame a toutes et tous…!

    Je souhaiterais apporter un éclairage d’un homme marié depuis 25 ans…
    En ce qui me concerne, j’ai toujours pensé et je crois toujours que le cadre du Mariage, est la seule solution pour la protection des individus dans la recherche d’une perfection de son âme.
    En substance j’ai compris que le Mariage est une aventure de deux inconnus qui vont apprendre a se connaitre, sur leur plan physique….sentimentale….spirituelle….intellectuelle, en se  » bagarrant  » avec nos diables et donc connaitre ses ruses et développer par la force des situations, le vrai  » Moi  » qui est la source Divine…
    Pour faire simple..dans un couple…il y ale support humain, accompagné d’un diable et d’un ange, selon celui qu’on nourrit, c’est lui qui va faire le contact avec son comparse d’en face…l’humain paie l’addition.
    Vous dire, que la cohabitions est douce…tranquille… sereine et bien NON! Foutaises !
    Cela demande de maitriser…pas d’éliminer notre diable…pour qu’il soit notre complice positif a connaitre l’autre diable de l’autre époux.
    L’ange est celui qui nous veut bien…et il faut savoir l’écouter….pour justement l’engraisser ( pas des bonnes actions …etc..etc…) et qu’il fasse  » pression » sur son voisin ( diable).
    Quand la piété est sincère chez ces humains…l’ennemie redouble de violence..( Jalousie atroce de sa part ), tous les coups sont permis pour lui.
    Ce discours imagé est plus facile a vous communiquer, car c’est souvent les  » feux de l’amour…plutôt un incendie !) par certains moments…ne pas oublier que l’homme a besoin de la femme pour être un Homme, et la femme a besoin de l’homme pour être Femme !.
    Il faut avoir l’autre en face pour connaitre son alter ego « intérieur »….et seul Dieu se cache en nous, nous ne pouvons e retrouver que dans l’autre ou toutes autres relations.
    Cela m’a amené a poétiser cette vie pour faire une approche plus douce de ce voyage….qu’est le Mariage.
    Autre chose capitale…..il n’y a pas meilleure endroit que de « Jouir » dans l’autre dans la plus totale sécurité sanitaire, et cela fait fuir le démon….car nous approchons l’extase paradisiaque sur terre.
    ( Pas de Sida, Mst, Hépatites…etc..etc…) , et les enfants sont « sûrs »( maman c’est ok…mais papa ?)

    Le couple

    Entité parfaite de l’équilibre
    De deux cœurs qui vibrent,
    De deux Destins parallèles
    Pour une création éternelle.

    Lien fragile tenu par la main
    Pour des amants sensibles,
    Dans des corps simples d’humains
    Qui ouvre l’horizon des possibles ! .

    Union du bonheur retrouvé
    De l’unité recomposée par la nature
    Qui chante l’harmonie exaltée !
    Du créateur pour la créature.

    Deux magnifiques artistes inspirés
    Par le souffle divin donné
    Qui deviennent instrument sacré !
    Du pur, du bon, du beau, et de la beauté.

    Chacun a sa partie et sa fonction
    Pour parfaire la divine création,
    Et répète à la perfection
    Le cycle tendre des répétitions.

    Musulmanes

    De toutes les femmes sur cette terre actuelle
    La communauté des femmes musulmanes,
    Est celle qui est touchée par la grâce de l’éternel
    Pour atteindre la station des beautés diaphanes.

    Elles sont jalousées par les houris
    Dans les palais de l’immense paradis,
    Qui attendent leurs hommes brisés ou complet
    Pour retrouver la sublime unité.

    Elles sont des sources de purification
    Pour l’humain passager du bas monde,
    En donnant satisfaction du lit à la tombe
    Dans des joies pures licites et sans restrictions.

    Elles ont la flamme solide et lumineuse
    De l’étincelle divine dans leur cœur d’amoureuse,
    Qui embrase leur coté femme et coté animale
    Dans le bonheur de leur âme sentimentale.

    Elles auront la récompense sur terre et dans le ciel
    De cet amour sans faille prodiguée à leur amant,
    Amant légitime et choisie par leur sens en éveil
    Du regard, a l’intuition face a l’inexorable temps.

    Des enfants complète souvent cette félicité
    Quand la tendresse est déposée dans leur vie,
    Et confirme que l ‘amour est couleur d’éternité
    Dans le message du miséricordieux infini.

    La Croyante

    Immense trésor de la vie
    Donné par le maître de l’infini,
    Dans l’écrin sacré de son cœur
    Ou se trouve le secret de son seigneur.

    Puissance sans nom
    Ou est lui avancée le pardon,
    De sa voix ou de ses actions
    Quant elle y met la plus belle des intentions.

    Éclat de lumière intense
    Quand elle s’habille d’une discrète patience,
    Pour illuminer son être d’impuissance
    Par les feux de son innocence.

    Temple des réussites
    A toutes hommes qui l’approche et la visite,
    Et mieux encore
    A celui qui s’unit a son corps.

    Elle purifie
    Quiconque l’aime et la vit,
    Dans le souffle d’humain
    En partageant ensemble son chemin.

    Elle se cache des yeux
    Pour celui qui n’a pas le regard pieu,
    Et se révèle toujours a l’amoureux
    De son âme et de son Dieu.

    Elle est toujours cette tendre amoureuse
    Qui pardonne a cette humanité malheureuse,
    Dans le souvenir constant
    De son roi et de son temps.

    Elle est l’équilibre de l’harmonie
    Quant survient le chaos et sa nuit,
    Et maintient le ciel et sa balance
    Pour faire le chant de la magnificence.

    Si Dieu le veut…vous vous marierez avec le « Mariage » pour qu’il ne soit plus un mirage, et Dieu donnera la personne qu’il vous faut pour le connaitre et le rencontrez ( Dieu ), l’humain n’est qu’un accessoire de servitude pour arriver a Lui.
    Pensez a Lui il pensera a vous….en definitive, tous humain peut faire l’affaire…a condition qu’il a compris la methode.

    Merci a vous mais a Lui, qui délivre les intelligences qui éclaire les consciences.

    Salame !

    .

    • une fois de plus, o, le dira jamais assez!
      nous sommes célibataires mais pas dénuées de sens!
      on sait ce que le mot mariage signifie , on a jamais dit qu’on voyait cela comme un paradis
      mais il n’empêche que ça protège, comme tu le dis plus bas.
      pour ma part c’est l’unique raison pour laquelle je veux me marier

  13. « Pas de femmes ici, je vais au bled. »
    Si tu penses ainsi, les carottes sont cuites. Tu n’arrives pas à trouver une femme dans ton pays, qu’en serait-il alors de la polygamie ? Non je rigole… restons sur les bases. Le discours qui voudrait qu’on aille piocher comme un duc dans son pays d’origine est un discours des plus hideux. Que deviennent alors ces femmes qui vivent dans ce pays où tu vis et qui n’attendent qu’un homme de piété vienne taper à leur porte ? Elles doivent elles aussi se délocaliser ? « La marchandise » n’est pas meilleure de l’autre côté de la Méditerranée, pas plus pieuse, pas plus docile non plus. Seulement, cette facilité est devenue un fléau dont naissent d’autres fléaux, non pas que l’acte en lui-même soit répréhensible mais la vérité qui se cache derrière est souvent des plus immondes.

    d’inepties en inepties admettons un frere comme moi fréquente 0 soeur n’en connait aucunes , a demandé à ses proches freres en religion etc malheureusement toujours rien !!

    Apart chercher au bled je peux faire quoi au juste ??

    Vous croyez que les freres qui cherchent au bled le font avec plaisir ??? Ils le font car ils ont pas le choix , ils sont contraint basta !!

    • Pas toujours…beaucoup le font par « facilité » je comprends donc le point de vue de l’auteur! Mais j’avoue que d’autres le font sincèrement et c’est tout à leur honneur.
      Pour ma part je pense que le plus compliqué c’est de vivre dans une société qui est à l’opposé de nos valeurs: ne pas fréquenter avant le mariage (j’aimerais bien mais pour certains c’est « la norme » > même mes amies que je considère comme plus musulmanes que moi le font…), pas de relations intimes avant le mariage (je n’ose plus avouer ma virginité à certains « musulmans » ça passait à 20 ans mais à 26 ans je suis l’ovni! Pire avec des kouffars), bref la liste est longue! Mais il est vrai que je rejoins d’autres célibataires sur la question: étant donné que je ne veux pas rentrer ds le haram je me retrouve bloquée: je ne fréquente pas de garçons/ n’ai pas d’amis garçons et toutes mes amies sont en couple…dur dur de trouver !

      • Fatima, en lisant ton post les dernières lignes, je t’avouerai que ta situation se rapproche de la mienne. Je me suis écartée de ce type de fréquentation, résultat, je suis seule, et je ne sais plus comment faire pour trouver quelqu’un en vue du mariage. Je me base que sur mes invocations et que sur ça, ensuite j’avance et je patiente. Je souffre malgré tout, et le temps passe. Je sais pas comment faire autrement. J’ai aussi 26 ans et je peine à trouver. Des fois, quand la situation est insoutenable je craque, et je me rabat sur ma foi et c’est là que ma vulnérabilité ma rattrape. Ne te sens pas seule. Il faut du courage, des duas, je ne vois pas quoi d’autre malgré les doutes et les regrets que l’on peut avoir. Courage ! Qu’Allah aide les musulmans (es) sincères dans leur intentions.

        • Salam aleycoum Sarra,

          il faut aussi faire les causes pour se marier Inch’Allah, comme je l’expliquais je connais deux mosquées qui aident les célibataires au mariage. Apparemment cela semble fonctionner. Contacter-moi si vous voulez les informations, insh’Allah.

          Salam aleycoum

      • Salam aleycoum wa rahmatuAllah Fatima,

        c’est pareil de mon côté difficile de trouver quelqu’un, je suis un homme de 32 ans qui aimerait se marier mais pas facile de trouver la personne qui pourrait correspondre.
        Je connais deux mosquées qui aident au mariage, n’hésite pas à me demander le contact.

        Cordialement,

        Salam aleycoum wa rahmatuAllah

  14. Je n’ai pas les mots pour vous remercier. BaarakAllahoufikoum! (la note d’humour dans l’article m’a tué XD)

  15. flo le muslim converti ahahah

    En vérité le mariage viendra inshaallah et le pire c’est que a l’arrivé c’est la personne que tu connais bien mais a qui tu t’y attendai le moins. Wallah soubhanallah qu’Allah nous facile frère et soeur croyant et croyante . amin

  16. Salam alikoum
    Je suis tombée sur cet article et je voulais remercier l auteur de parler du sujet du mariage chez nous les musulmans de la 2 eme ou 3/4 eme génération en France.
    Je me suis reconnue dans cet article sur certains points mais si je peux me permettre la situation s’est dégradée depuis une dizaine d années. ( une étude serais peut terre nécessaire pour un nouvel article)
    Je suis une femme donc je ne pourrais brièvement parler que de ce que je connais … Les hommes que l’on m a présente ( et je ne généralise pas j ai encore espoir a 36 ans de trouver un homme bien) sont des anciens garçons qui ont vécu la vie de François et Patrick (alcool filles chicha etc) et qui du jour au lendemain se ´reconvertisent´ … La skyzophrenie est donc a l ordre du jour . Je m explique … On a une rencontre encadrée dans le halal mais rapidement l’homme vous dit ce n’est pas ton QI qui m intéresse ( je resterais correcte car on en entend des vertes et des pas mûres …) L’islam et la crainte d Allah est devenue comme un carton rouge que l on sors a un. Match tantôt on l utilise tantôt on l oublie quand ça nous arrange. Bref je suis musulmane pratiquants El hamdoulilah j’ai réussi mes études et la vie pro j’ai été élevée dans une famille stable avec des valeurs je souhaite me marier et … Moi aussi comme les filles qui ont témoignées ; parfois je désespère de la miséricorde dAllah swt en lui demandant pourquoi les musulmans qui ont reçus si facilement l islam n’ont plus le comportement adéquat et ne nous donnent presque plus l envie voir l espoir d’avoir une vie basée sur des bases saines. On est français d’origine arabe avec des bases musulmanes hamdoulilah; les mouqabalats on peux en écrire un livre voir un sketch … Si on veux garder le sourire 😉
    le problème n’est pas de rencontrer le problème est de rééduquer la oumma aux valeurs qui sont la pudeur, l’éducation, la joie de vivre dans le halal quelque soir la situation et surtout mettre fin au dictat des rencontres haram que les parents masquent En les halalisant avec des fêtes a x milliers d euros.

    Désolée si j ai été longue et si j’ai pu blesser ou être maladroite.
    Notre oumma a une responsabilité envers ses nombreux frères et sœurs non maries.
    La première est de bien éduquer des enfants ce qui est haram est haram et vis versa.
    La 2nd est de présenter les hommes pieux aux femmes pieuses … Personnes qui doivent se correspondre la vie de couple est un long chemin sème d’embûches ou l’entente est primordiale.
    Pour conclure mes sœurs qui sont dans mon cas Allah swt ne répond jamais non quand on l invoque n oubliez pas de l’invoquer pour vous et pour toutes les soeurs dans le même cas.
    Salam wr wb

  17. Slm je trouve ça tout de même assez scandaleux de faire preuve d’aussi peu de miséricorde ni de bienveillance vis à vis de ses freres et sœurs de religion
    Prétendre qu’il faille bon nombre de « conditions » certes la religion imposent certaines règlent mais Dieu rappelle o combien dans son livre sa miséricorde est grande
    Si aujourd’hui la solitude est aussi répandue c’est que l’orgueil le sentiment de supériorité de mériter telle ou telle chose (et ce souvent à tord nous ne sommes pas des prophètes ne l’oublions pas
    Qui MM eux n’exigerent rien )
    Nous aveuglent auparavant de telles choses étaient simples car on était plus conciliants plus tolérants aussi
    Maintenant on exige un voile ( er o combien c’est une bénédiction et ûne protection de le porter mais ne pas le porter ne retire en rien en l’intéressée la pudeur la foi Cest peut être un manque de maturité dans son chemin spirituel) ûne barbe et ce de manière graduelle et MM exponentielle poussée
    Jelbeb qamiss etc etc
    J’ai un grand pere qui a mené une vie tres tres religieuse à 14 ans à peine il connaissait le coran et menait la priere à à peine 30 ans Îl était hajj et avait fait faire le pèlerinage à sa mère il a fait la guerre puis est venu travailler en France pour subvenir aux besoins de sa famille et échapper au représailles de l’âpres guerre
    Mort à 60 ans Îl laisse derrière lui une image des plus belles d’un homme droit juste aimant aidant mais surtout et par dessus tout indulgent
    Un homme qui pratiquait un islam d’une grande simplicité dans la plus grande simplicité
    Soyons indulgent les uns avec les autres
    Notre dureté les uns avec les autres ne cesse de s’accroître et ne nous rendra certainement pas plus fort Ms juste plus friable et cassable
    Soyons souples non pas dans notre pratique ou dans la rigueur et la régularité mais dans nos rapports les uns aux autres soyons tous plus abordables plus tolérants trouvons nous 70 excuses avant de juger et laissons nous ûne chance ayons espoir et confiance
    Mon autre grand pere quant à lui est encore vivant Dieu ajoute à sa vie incha Allah amine
    Lui a vécu une vie toute aussi riche voire plus
    A l’âge de 12 13 ans Îl quitte l’école pour travailler et aider son pere à assumer la famille
    Il travaille pour donner à son pere et pour s’habiller deux Jobs en qq sortes ceci dans les bâtiments et le gravier Cômme Îl dit
    A 18 ans à peine il est en France contre lavis de son pere pour aider encore plus
    Îl reve de l’école lorsqu’il voit ds les rues de Paris des étudiants le dépassant en âge
    Îl tnete les cours du soir sans succès
    Ensuite Îl s’engage lui aussi pour la liberté algérienne
    So islam je ne sais ce qu’il valait à lepoque
    Sa vie a été faite de maintes rebondissements ceci pour dire que son hajj est fait à ses plus de 70 ans Allah ybarek et que depuis qu’il est plutôt vieux et j’ai vu de mes yeux son islam s’est approfondi
    Ses journées ne st plus faites que de lecture du Coran de prières et d’aumônes sachant qu’il ne savait pas lire l’arabe
    Dieu hamdulilah lui a donné le temps de mener une vie telle que celle ci de changer son rapport à la religion
    Aujourd’hui on veut qq1 de déjà parfait
    Pourquoi ne pas être à l’origine de la perfection qui aura lieu d’être dans l’avenir
    Beaucoup de femmes de lepoque ont appris à un mari parfois violent parfois alcoolique parfois arabe d’apparence très musulmane mais sans foi
    À prier à jeûner à croire à etre bon
    Alors oui Cest arrivé apres 10 20 30 ans de mariage mais Cest arrive à force de patience d’espoir
    Et ce que je dis je tente moi même de men convaincre bien entendu
    Je pense que notre manque de réalisme vis à vis de la vie notre capacité BCP trop développée à s’imaginer une utopie irréalisable mais surtt irréaliste nous ont noyé dans une illusion sans nom
    A la fois nous jouons avec nos cœurs beaucoup trop tot
    Même sans etre jms sorti ou avoir fréquenté
    BCP d’entre ns arrive à la20 aîné et que dire de la 30 aîné avec des 10aînes peut être MM des 100 aines de coups de cœur si ce n’est plus ds l’appréciation de ces coups de cœur
    Et cela du à quoi télé école fréquentation et manque de rigueur qui ns font aimé les stars le mec de 3e qd on est en 6 e alors que la pudeur ds le regard ds le comportement st de mises et prtant je ne parle pas de fréquentations ou autres juste de délires personnels et secrets de ptts filles ou jeunes filles
    Tt cela constitue pr nos générations de la prepollution pour la vie future
    S’attarder sur les poussières les saletés encombrent nos cœurs cette mauvaise connaissance est de l’ordre de cette boîte de Pandore dt ts les maux s’échappent une fois ouverte
    Ces maux s’emparent de ns pour ne plus ns quitter
    Faisons une analogie les ptts poussins nouveaux nés suivront la personne ou animal etc qui apparaîtra le premier sous leurs yeux
    Je pense qu’il en est de MM pr le cœur il restera attaché au premièr pour peu que l’on parvienne à le préserver pour que ce premier regard se pose au moment opportun ds les conditions opportunes etc etc c’est ce qui arrivait 20 30 auparavant’ ds nos communautés et que l’impatience la curiosité malsaine le manque de pudeur ont tué
    Il se crée comme poour le poussin un lien indéfectible qu’importe l’objet sur lequel il a posé son regard la première fois
    Imaginez donc deux poussins poser les yeux l’un sur l’autre pour la première fois
    Je pense que les mariages d’autrefois n’étaient pas parfaits Ms voila pq Îls ont traversé vents et torrents sans vaciller comme si Îl ne s’agissait pas de tsunamis de raz de marrés Ms simplement d’une légère brise qui venait consolider leur mariage et simplement apportait les prémisses d’un amour et d’une union plus profondes
    Aujourd’hui ce ne sont que de minimes soupirs qui rythment nos vies loin des guerres des luttes du manque d’essentiels tels que la présence d’un etre à cause de la guerre de la mort qui sen est suivie de la faim de la pauvreté du manque de la torture de l’assassinats etc etc
    Et ces soupirs parviennent en aussi peu de TPS qu’il en faut pr le dire , Îls parviennent à briser ce qui a des plus précieux nos familles l’éducation des enfants car les cœurs nos cœurs sont malades car la connaissance s’est faite si facile si rapide
    Qd un pb ns touche on parvient à se convaincre qu’une solution existe mais quelle est à l’extérieur bien sûr car on a une connaissance trop accrue du monde extérieur
    On a vu BCP trop de ch entendu encore plus lu plus parle encore BCP plus ac et de ch d’utilité aucune bien sûr
    Et voila de quoi sommes ns remplis de ch qui ne sauront nous amener que des pb et ce MM au sein de la religion ns en connaissons BCP trop qui ne ns sert pas
    Cest ûne bonne ch de les connaître Ms encore fait Îl le bagage proportionnel de sagesse pour appliquer cela a bonne escient ds nos vies , 90% d’entre ns en manque certainement moi la première je ne m’oublie pas dans les comptes
    Auparavant Îls devaient à tt casser savoir 2 3 choses
    Combinés cela fait 2*3 les Matheux comprendront 🙂
    Pas plus que ca avec ûne tres grosse dose de naïveté niya Cômme diraient ils et de BCP trop de tawado3 de modestie sur leur personne Îls se voyaient BCP plus petits presque inexistants MM
    Vis a vis de ce qu’ils étaient rellement Cest pq lors d’une décision Îls faisaient forcément appel à l’autre qu’ils considèraîent mieux qu’eux MM et leur arme n’était pas la connaissance Ms la patience qui dy coup ds l’endurance leur apporter un trésor d’expérience ds le contentement de soi et la maîtrise de sa personne
    Mnt nous sommes pressés pour tout moi la première exigeons trop et surtt des futilités
    A lepoque Îl est vrai qu’ils ne priaient peut être pas correctement ne se couvraient pas correctement ne se comportaient pas strictement selon la sunna je parle d’une époque qui remonte à 100 voire 50 ans Ms qui ns est néanmoins proche
    Cepend’ant malgré ces défauts Étaient des gens sincères simples qui appliquaient le peu qu’ils connaissaient du mieux qu’ils pouvaient
    Mnt on se prend la tête ac des complications combinées a un manque d’intentions ds les actes et ds le cœur pour au final s’éparpiller et manquer le véritable but de la vie
    Voila je pense les vraies questions. Et non les formalités superficielles qui font débat à lheure actuelle et qui ne st à mon sens que des subtilisés formelles
    Et ne répondent nullement aux questiôns de fônd
    Avant Îl etait difficile d’avoir accès à la « marchandise « ( je parle crûment pour percuter
    Bien en tendu les êtres be le st pas Ms la comparaison est essentielle)
    Il fallait pour se la procurer BCP d’effort mnt que tt est étalé et abordable
    Les étalages st pleins
    Voilées ou pas soyons dignes imposons les règles du jeu
    Soyons difficiles d’accès et préservons une place de choix elle ne sera peut être pas reconnue tt de suite Ms touchera un jour les cœurs d’autrui
    Même si on ne touche pas la Personne ac qui on vit
    BCP diront du bien de ce que l’on aura fait de bien en endurant ne serait ce qu’a se préserver à l’image de meriem qui est une sorte de célibataire à vie
    Et ceci est un vrai moteur pour les générations qui ns suivront on ne récolte pas les fruits Îl est vrai en tant qu’être humain ceci est frustrant c’est à. Concéder mais
    Pour en récolter la récompense ici bas dans la transmision et dans l’au-delà inchallah
    Peu probable que qq1 me Lise Ms au moins je me suis défoulée 🙂

  18. femme désespérée je ne trouve pas un homme qui veut de moi triste Sos ,je suis née 1964 jolie métisse eurasienne

  19. Salam aleycoum à tous,

    il existe la Mosquée de Sartrouville dans le 78 qui aident les célibataires au mariage.( ce sont des soeurs qui gèrent le projet ) La Mosquée a page facebook pour les contacter.

    Il y a aussi la Mosquée de Orly dans le 94 qui aide au mariage, ils ont un site internet ou surement une page facebook pour les contacter.

    Il y a aussi la mosquée de Toulouse qui aide au mariage, il faut faire des recherche sur le net pour les contacter via le site internet ou les appeler.

    Moi je ne suis pas d’île-de-France, mais je me suis inscrit. Je cherche une femme simple qui est dans une démarche spirituelle avant tout et d’origine Algérienne et ce sans aucun nationalisme.

    Enfin pour finir, il existe aussi l’Association Mawadda situé à Valence ( pas loin de Lyon ) qui aide au mariage, il faut regarder sur internet normalement vous pouvez trouver les coordonnées. ( Par-contre eux il acceptent les inscriptions uniquement pour les gens de la régions Rhône-Alpes.)

    Je pense qu’il faut faire de causes nobles pour trouver l’âme sœur Inch’Allah.

    J’espère que ce message sera utile.

    Salam aleycoum wa rahmatuAllah wa barakatuh.

  20. asalam alekou.
    tu as bien dit ma soeur,choukran aléki safiya

  21. je trouve que Katibïn.fr est un site intéressant..et je l’aime.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*