Accueil / Écrits libres / Les promoteurs de l’islamophobie en France

Les promoteurs de l’islamophobie en France

Nul ne peut nier que ces quelques dernières années ont été contemporaines d’une montée de l’islamophobie en flèche en Europe et tout particulièrement en France.

Le quotidien bien agrémenté des musulmans de France

Propos racistes, femmes harcelées, droits bafoués, atteinte à l’intégrité physique, discrimination à l’emploi, discrimination au droit à l’éducation, voilà ce que les citoyens de confession musulmane subissent chaque jour, bien entendu cette liste n’est pas exhaustive.

Suite à la victoire fulgurante du Front National lors des dernières élections européennes,  il plane sur la communauté musulmane de France comme un air de menace. Avec une question à la clé suspendue aux lèvres de tout un chacun : La popularité du FN sera-t-elle sans conséquences sur le quotidien des musulmans ?

Les mots performent et les médias surenchérissent

Marwan Muhammad, porte parole du Collectif Contre l’Islamophobie en France lors de son intervention à la conférence « Islamophobie mythe ou réalité » a déclaré :

« La manière dont les mots se répandent dans l’opinion majoritaire, les statistiques politiques et médiatiques se fait selon les mêmes critères que les slogans marketing en d’autres termes les mots performent ».

Les médias sont un vecteur principal de la montée de l’hostilité envers l’islam. Même si un certain nombre des citoyens ne se laissent plus berner par les journalistes et ont développé un esprit critique, il reste tout de même une partie importante de la population qui ne doute point quant à la véracité des propos médiatiques. Aujourd’hui les journalistes sans scrupules, détournent, falsifient, surenchérissent les informations « pourvu que ça se vende, pourvu que ça fasse le buzz ».

Et les politiciens dans tout ce théâtre

On retrouve également cette politique d’action, véritable mascarade chez les politiciens qui parlent au nom de tous, pour le bien être de tous. Prenons pour exemple Manuel Valls qui s’étant autoproclamé défenseur des droits de la femme a déclaré : « Le voile qui interdit aux femmes d’être ce qu’elles sont doit rester pour la République un combat essentiel ».

Coté Front National c’est Marine Le Pen qui détient le guinness des records, très populaire pour son combat contre « Le Halal » ou encore le voile « l’ insupportable symbole de soumission de la femme »  cette dernière ne mâche pas ses mots quant à ses positions sur l’islam.

Mais face à tant de haine et d’agressivité quelle est donc l’attitude du citoyen lambda ?

Revenons donc à la conférence de Marwan Muhammad « Islamophobie mythe ou réalité?  » où il cite deux attitudes à bannir en réponse à toute cette stigmatistion :

Premièrement la servilité, l’acceptation de ce discours « Si les musulmans sont détestés c’est qu’ils ont peut-être quelque chose de détestable ». Ceci reviendrait à accepter au fur et à mesure la problématisation des musulmans.

Deuxièmement c’est de condamner d’emblée le reste de la société, de se marginaliser et de ne plus fréquenter que des musulmans afin de ne plus être exposé à tous ces problèmes.

A chaque fois qu’on voudra problématiser les musulmans, bien au contraire ces derniers doivent être des solutions à des problèmes que nous traversons aujourd’hui pour le bien collectif et non pas seulement pour le bien des musulmans.

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*