Accueil / Actualités / InterFaith Tour, un hymne à la tolérance
Crédit photo: InterFaith Facebook

InterFaith Tour, un hymne à la tolérance

Leur slogan : « 5 boys, 5 religions, 1 year, 1 world tour ». Cinq garçons, d’horizons religieux différents, ont effectué un tour du monde en  300 jours afin de rencontrer des personnes, des organisations, et des associations prônant la tolérance.

Favoriser la coexistence 

Ils s’appellent Samuel, Josselin, Ilan, Ismaël et Victor. Ils sont âgés de 20 à 29 ans. Ils sont juif, catholique, musulman, agnostique et athée. Alors que tout semble les opposer, une chose les unit: la volonté de prôner « le bien vivre ensemble ». C’est ainsi que les jeunes hommes ont eu l’idée d’entreprendre ce périple, entamé en juillet 2013, et ayant pris fin en avril dernier.

Plus d’une quarantaine de pays visités

Ce  voyage les a conduits dans plus de 40 pays, tels que le Liban, la Palestine, Israël ou encore la Malaisie, et leur a permis, non seulement d’aller dans des zones géographiques sujettes à des tensions politico-religieuses, mais aussi, de se découvrir mutuellement.

Plus qu’une expérience, un enrichissement humain. S’étant rencontrés à la Sorbonne pour trois d’entre eux, ces cinq âmes ont décidé de parcourir le globe à la quête d’initiatives positives prônant la tolérance, la coexistence et surtout la fraternité!

« Je suis parti avec cinq camarades et je suis revenu avec cinq amis », déclare Samuel, âgé seulement de 21 ans, et fondateur du mouvement « Coexister ».

Un voyage, des rencontres 

Durant leur tour du monde, les jeunes hommes ont eu l’opportunité de rencontrer diverses personnes, allant de simples citoyens militant pour la tolérance, au Pape François Premier, en passant par le grand imam de la mosquée Al Azhar.

Un voyage rendant compte de l’anticléricalisme grandissant de la société française 

Malgré leur jeune âge, ces cinq pacifistes d’une maturité exemplaire, ont constaté, suite à leur voyage, l’ambiance délétère qui surplombe la société française. Une ambiance ne laissant pas place au spirituel, et empêchant les fidèles de pratiquer leur religion comme ils l’entendent. C’est notamment le cas pour la communauté musulmane qui est de plus en plus exposée à des actes islamophobes, comme nous avons pu le constater récemment.

« On voudrait que les gens se sentent libres d’exprimer leurs convictions dans l’espace public, je pense notamment au voile mais il y a plein d’autres exemples », explique Samuel.

L’InterFaith Tour se prolonge en Tour de France

Pas de repos pour ces globe-trotters, puisque quelques jours après la fin de leur périple, ces derniers ont entrepris un Tour de France se poursuivant jusqu’au 29 juin 2014. L’objectif? Rendre compte de leur expérience, et surtout, continuer à rencontrer des gens ayant cette volonté de favoriser la coexistence.

Plus qu’un simple voyage entre copains, un hymne à la tolérance! Cette expérience nous prouve qu’avant d’être frères et sœurs en religion, nous le sommes tout d’abord en humanité.

Rappelons-nous les douces paroles de Notre Créateur, Allah sobhana wa ta’ala: « Si Dieu avait voulu, Il aurait fait de vous une seule communauté » (sourate 5, verset 45)

     

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter leur site: http://www.interfaithtour.com/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*