Accueil / Actualités / Interdite de vol car son nom ressemble trop à Al-Qaïda

Interdite de vol car son nom ressemble trop à Al-Qaïda

Alors qu’elle désirait visiter New-York avec son mari et ses enfants, Aïda Alic, une Française âgée de 33 ans, s’est vue bloquée au sol par l’immigration américaine, la décrétant « blacklistée ».

Injustice

La compagnie aérienne suisse avec laquelle la famille comptait voyager n’a pu fournir aucune explication et a été contrainte par les autorités américaines de débarquer tout le monde. Aucun motif n’a été fourni et la principale concernée, interrogée par la presse, émet l’hypothèse que son nom aurait pu être assimilé à un groupe classé terroriste.

Incompréhension

Aida Alic a perdu 2.700 euros en billets d’avion dans cette mésaventure, qui n’entre pas, selon elle, dans les critères de remboursement de l’assurance annulation. Elle affirme vouloir écrire au Premier ministre et au président de la République ainsi qu’à l’administration américaine pour obtenir des explications: « je ne veux pas en rester là, je veux comprendre. J’estime que c’est injuste ».

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*