Accueil / Écrits libres / Être « anti-sémite » ?
Source : mutien.com

Être « anti-sémite » ?

« Espèce d’antisémite », « Vous cautionnez l’antisémitisme », « Vous êtes un antisémite » -ou autres- sont des phrases que nous avons souvent rencontrées ces derniers temps… Mais qu’en est-il de leur utilisation ?

Un terme existant… pour qui ?

Il est devenu une mode que d’utiliser le terme « antisémitisme » sur les plateaux de télévision ou encore sur les réseaux sociaux. Un terme s’associant automatiquement à une personne montrant une quelconque opposition au peuple juif, mais surtout au dit « État d’Israël ».
Oui, mais encore ? Quand on en recherche un peu plus sur le sens du terme « antisémite », voici le résultat…

L’internaute affiche pour ce terme, la définition suivante :  « Personne hostile aux juifs. »
Wikipédia : « L’antisémitisme (originellement écrit anti-sémitisme) est le nom donné de nos jours à la discrimination et à l’hostilité manifestées à l’encontre des Juifs. »
Larousse : « Doctrine ou attitude systématique de ceux qui sont hostiles aux juifs et proposent contre eux des mesures discriminatoires. »
Toupie.org : « L’antisémitisme désigne un sentiment systématique d’aversion envers les Juifs. »

Un peu de culture…

« Anti-sémite », mot composé en deux parties : « anti » et « sémite ». Voyons ça de plus près.

– Anti : Exprime une opposition (être contre quelqu’un ou quelque chose).
– Sémite : Peuple de langue sémitique.

Un sémite serait donc une personne parlant une langue sémitique. Mais qu’est-ce qu’une langue dite sémitique ? Cette dernière est issue de langue afro-asiatique : famille de langues parlées au Moyen-Orient, en Afrique de l’est et dans le nord de l’Afrique- (jusque là, nul rapport avec le peuple juif). C’est cette même langue, aussi appelée « proto-sémitique » qui a donné naissance aux langues sémitiques, qui sont entre autres les langues phéniciennes, hébraïques et arabes. Celles-ci sont surtout utilisées en Afrique du Nord, au Sahara, au Soudan, dans la Corne de l’Afrique, au Moyen-Orient et à Malte.

Par conséquent, toute personne montrant une quelconque hostilité envers ces peuples-là, et non seulement envers les juifs (comme on voudrait nous le faire croire) devrait être qualifiée d’antisémite.
Ne serait-il donc pas temps que ce terme cesse de servir de « joker » et soit enfin utilisé à bon escient ?

 

3 plusieurs commentaires

  1. On peut dire pareil pour toutes les personnes un peu bronzées qui crient à l’islamophobie dès qu’on leur plait pas ou qu’on leur donne pas tout ce qu’ils veulent…

    Mais c’est pas ici qu’on osera dénoncer ça.

    • Argumentez vos propos… Bizarrement, je sens que vous avez quelque chose contre les musulmans, le voile et la barbe; je me trompe

    • Bonjour Pierre,

      Quel dommage de ne pas aller plus loin dans votre message et ainsi ouvrir le débat. Bien sûr vous ne le faite pas car vous avez des aprioris tenaces et avez peut être peur qu’un débat vous fasse changer de position.
      Un peu d’ouverture permettrait de faire tomber beaucoup d’idées reçues et limitrait les clivages …
      A l’avenir ayez le courage de vos opinions en allant jusqu’au bout des choses.
      À bon entendeur salut 😉

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*