Accueil / Actualités / Politique : dérapages, racisme et insultes banalisés

Politique : dérapages, racisme et insultes banalisés

Tirer à boulets rouges sur tout ce qui n’est pas blanc, provoquer l’adhésion de masses ignares et remontées contre le grand méchant étranger, voilà en somme le programme d’un candidat FN à la mairie de Laval, Jean-Christophe Gruau.

Sur son blog et dans ses interviews, Gruau multiplie les insultes et banalise une haine et un mépris qui paraît indigne d’un pays dit démocratique, et dangereux de voir se généraliser.

La victimisation du « petit blanc » esseulé

« Il suffit de compter les prénoms d’origine étrangère pour entrevoir le Laval de demain, qui ne sera guère clément aux petits blancs d’aujourd’hui, aux marchands de vin rouge et aux éleveurs de porcs », déclare-t-il.

L’immigration ? « Un cancer », rien de moins

« L’africanisation de Laval est en marche » et, à l’entendre, la culture des immigrés consiste à « balancer tout par la fenêtre, y compris les excréments ». De plus « l’argent envoyé en Afrique n’est que trop souvent gagné qu’avec la braguette du père de famille ».

Réagir face à l’Islam

Islam, francs-maçons, homosexuels, journalistes, gouvernement, tout y passe. Tout est bon pour récolter des voix auprès des plus haineux, et c’est évidemment en tenant des propos virulents au sujet de l’Islam que le « politique » – si tant est qu’on puisse qualifier ainsi un tel polémiste sans solutions réelles – que Gruau compte rassembler et appeler à « réagir » avant « de se prendre une claque parce (qu’il) boirait une bière un jour de ramadan ». Discours constructif.

2 plusieurs commentaires

  1. il devrait commencé par remplacé sa dent, parce que pour l’instant il ressemble aux pigmés d’afrique c’est lui

  2. Ben vive l’africanisation au moins tu ne tombe pas sur une tels face de rat au dent pourri

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*