Accueil / Actualités / Journée de commémoration de la Shoah : « Mon fils a été obligé de porter l’étoile jaune »

Journée de commémoration de la Shoah : « Mon fils a été obligé de porter l’étoile jaune »

Le 27 janvier dernier, l’Italie a commémoré la Shoah dans les écoles primaires en pratiquant pour cela des activités pour le moins déplacées.

Des enfants contraints de porter l’étoile jaune 

Dans une école à Marghera, près de Venise, une mère de famille musulmane a été offusquée à la vue d’une étoile jaune accrochée au cartable de son fils. Cette initiative mise en place par ses enseignants avait pour but de rappeler à leurs élèves l’obligation qu’avaient les juifs de devoir l’arborer, cousue sur leur vêtement. La mère de cet enfant parle d’une démarche exagérée et d’une certaine forme de violence.

Fondatrice du Mouvement pour les droits des femmes musulmanes en Italie, elle rappelle qu’aucune commémoration n’a encore été organisée dans les écoles italiennes en mémoire aux milliers de musulmans tués et que les enfants n’ont pourtant jamais dû pour cela porter de croissant. Bien que les professeurs indiquent que ce port ne leur a pas été imposé, ces activités de sensibilisation influent sur le comportement de leurs élèves qui se voient contraints d’y adhérer.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*