Accueil / Actualités / Le retour du voile dans les écoles françaises : vous y croyez !
Crédit photo : lexpress.fr

Le retour du voile dans les écoles françaises : vous y croyez !

Nous vous sondions il y a quelques semaines sur la possibilité du retour du voile dans les établissements scolaires français et, sans suprise –un peu quand même-, sur 1019 sondés, une majorité assez large pense que le hijab reviendra sur les bancs de l’école.

Des raisons d’y croire ?

La France est dans une phase islamophobe évidente mais en soi cela ne semble pas ternir l’optimisme des musulmans. Des batailles, il y en a eu et il y en aura, des victoires aussi, après tout. Le voile, « tissu » incompris pour beaucoup, ne semble pas être contraire à l’éthique de laïcité dans son essence, subterfugre trop souvent ressorti pour couper court à toute entreprise. Le voile n’est donc ni un outil de propagande, ni de prosélytisme, ni même un objet de réduction de la femme… c’est tout simplement, dans un lieu privé ou public, l’exercice libre et de plein droit de la foi. Une femme, ou jeune fille, a le droit de porter un vêtement ample sans que cela ne perturbe quelque cours que ce soit, sans que cela ne soit taxé d’extrémisme religieux. 63 % des sondés pensent ainsi que, comme dans les pays scandinaves, le droit a la liberté religieuse en classe refera surface. Un tiers (31 %) est beaucoup plus sceptique, le voile déjà décrié dans bon nombre de lieux publics voire même à la faculté, ne risque pas d’être accepté de sitôt.

Le voile, un sujet tabou

Pour 56 personnes, l’avenir semble bien sombre. Et nous rejoignons ces 6 %. L’actualité française ne cesse de relater des faits liés au voile entre la volonté de son interdiction dans les lieux publics, dans les universités voire même dans les transports en commun. Ce sujet semble hautement tabou. On a donc du mal à croire que, malgré toute la légitimé du hijab, la France cèdera à la pression de ses musulmans surtout lorsque celle-ci met en avant des débats sur les mamans voilées et les accompagnements scolaires. La France a certainement beaucoup de chemin à faire sur le sentier de la tolérance et de l’ouverture, ne désespérons pas pour autant d’un horizon meilleur -si Dieu le veut-.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*