Accueil / Actualités / Israël : manifestation d’ampleur de clandestins africains

Israël : manifestation d’ampleur de clandestins africains

Dimanche, 30 000 migrants africains ont manifesté pour demander un examen de  leurs demandes de droit d’asile ainsi qu’une révision des placements arbitraires en centres de rétention d’une centaine d’entre eux dans la ville de Tel Aviv.

Droits des migrants

C’est une première en Israël, des sans-papiers originaires pour l’essentiel d’Erythrée ou du Soudan ont osé braver leur crainte de se faire arrêter pour réclamer leurs droits, bafoués, quasiment inexistants, dans ce pays qui a pour habitude de mépriser, stigmatiser, la population noire, qu’elle soit citoyenne ou non ! La Cour suprême a d’ailleurs rejeté un texte de loi qui prévoyait une détention « fermée » sans procès pouvant aller jusqu’à trois ans.

Les clandestins sont « un cancer qui prolifère »

L’État sioniste a pour habitude d’emprisonner les clandestins sans  jugement aucun. En plus de nier leurs droits et leur dignité, tous les torts de la société civile leur sont reprochés systématiquement. Ce gouvernement semble tolérer le racisme envers la communauté africaine sans sourciller. De l’enfermement dans les centres de rétention aux contrôles insistants et permanents, en passant par des propos diffamatoires ou clairement xénophobes, les étrangers mangent à tous les râteliers. Les citoyens israéliens ont la sincère conviction de  s’adresser à des humains de seconde zone, ce racisme démocratisé par les élites politiques n’est pas prêt de s’essouffler,  effectivement une députée du Likoud, le parti de droite de M. Netanyahu, Miri Regev, avait même assimilé les clandestins à « un cancer qui prolifère » !

Force est de constater qu’en Israël, il ne fait pas bon d’être Arabe, chrétien, juif d’Ethiopie, Africain.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*