Accueil / Actualités / Malaisie : bibles mentionnant le nom d’Allah saisies

Malaisie : bibles mentionnant le nom d’Allah saisies

Jeudi dernier en Malaisie, des centaines de bibles ont été saisies par les autorités islamiques et deux hommes ont été arrêtés.

Trinité

En Malaisie, pays à majorité musulmane, les catholiques avaient pris pour habitude de citer dans leur Livre Allah le Très-Haut, ce qui en soi n’est pas un mal mais lorsque l’on sait que la trinité est l’essence même de leur religion, il est inimaginable d’y associer le nom d’Allah l’Unique. La principale crainte qui aurait poussé les autorités à agir ainsi est que des musulmans soient tentés de se convertir au Christianisme…

Allah l’Universel

Déjà en Octobre dernier, un tribunal avait interdit à un journal catholique d’y mentionner le nom d’Allah. Le nom d’Allah qu’il soit glorifié et exalté est utilisé dans le langage courant des Malaisiens quelle que soit leur confession, cela s’explique par le fait que les chrétiens du pays qui, malgré une croyance autre, partagent les mêmes traditions et culture que leurs homologues musulmans et ont donc introduit le nom d’Allah dans leur langage.

D’ailleurs cette opération a été très mal accueillie par la minorité religieuse et c’est en la personne du député de l’opposition, Tan Kee Kwong, qu’elle s’est exprimée en ces mots : « C’est scandaleux et un acte hautement provocateur. Un chrétien comme un Malaisien ont le droit à leur liberté religieuse  garantie conformément à la Constitution Fédérale, j’exige une explication immédiate du Premier ministre Najib Razak ».

L’intervention du pouvoir semblerait être, pour le député, une manière pour le gouvernement de camoufler une économie moins florissante que ce qu’il prétend être et d’accentuer un fossé entre les communautés. Le premier ministre quant à lui, justifie cette opération ayant abouti à l’arrestation des responsables de l’association qui diffusaient ces bibles, par le résultat d’un sondage qui révélait 77%  de réponses défavorables à l’appropriation de la dénomination « Allah » par les non-musulmans.

Il ne peut pas être toléré, dans un pays musulman ou non, qu’il soit associé à Allah des attributs qui n’ont pas lieu d’être. Même si la raison réelle de cette initiative ne fait pas consensus on ne peut que la féliciter.

Sourate Al-Kafiroun : verset 6

« Lakoum dinoukoum wa liya dini. »
« À vous votre religion et à moi la mienne. »

3 plusieurs commentaires

  1. Selemu aaleykoum
    « Allah » est la traduction arabe du mot « Dieu »
    Dans le monde il y a plein de chretiens arabes qui utilisent ce terme et je ne vois pas comment empecher les autres d’utiliser ce terme et je pense meme que ça ne sert a rien de vouloir se l’approprier par la force…
    wAllahu a3lem

    • Ayleikum salam Allah contrairement a Dieu on peut pas le metre au pluriel ou au féminin, DIEUX deese … Allah L unique tout simplement. Voila la différence ! Lui seul quon Adore! Et a eux ler religion et a ns la notre!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*